Parc La Grange (GE): Un Jardin des roses 100% naturel

Publié

Parc La Grange (GE)Un Jardin des roses 100% naturel

La rénovation de la roseraie, dont le sol a été épuisé par des décennies de traitements chimiques, a démarré en 2020. Inauguré jeudi, le nouvel espace accueille 400 pieds de rosiers.

1 / 5
Le site abrite 200 variétés de roses, au cœur du parc La Grange, aux Eaux-Vives. 

Le site abrite 200 variétés de roses, au cœur du parc La Grange, aux Eaux-Vives. 

Thierry Parel - Ville de Genève
En plus des roses, le jardin est agrémenté de 4000 autres fleurs, plantes vivaces et bulbes.

En plus des roses, le jardin est agrémenté de 4000 autres fleurs, plantes vivaces et bulbes.

Thierry Parel - Ville de Genève
Une nouvelle pergola a été construite. L’ancienne, d’inspiration italienne, a été restaurée. 

Une nouvelle pergola a été construite. L’ancienne, d’inspiration italienne, a été restaurée. 

Thierry Parel - Ville de Genève

Construite au lendemain de la seconde guerre mondiale, la roseraie historique du parc La Grange connaît une seconde vie. En rénovation depuis 2020, elle renaît cette année sous la forme d’un Jardin de roses durables. En effet, les 400 pieds de rosiers qu’elle accueille sont entretenus sans aucun produit phytosanitaire. Quelque 200 variété différentes poussent désormais de manière naturelle. Elles ont été choisies pour la qualité de leur floraison, leur résistance aux maladies et aux insectes, ainsi que leur capacité à s’adapter au changement climatique.

Les roses sont accompagnées de 4000 autres types de fleurs, de plantes vivaces et de bulbes. Un mariage qui contribue à revitaliser ce site patrimonial, dont le sol a été épuisé par des décennies de traitements chimiques.

Bientôt deux mètres de roses

«Si pour l’heure les plantes vivaces et autres buissons ont le plus fort impact visuel, cette impression s’inversera progressivement au profit des roses qui, d’ici 2027, devraient atteindre deux mètres de haut!» se réjouit la Ville de Genève, dans un communiqué. Une pergola métallique a également été construite en amont du jardin. Elle se couvrira entièrement de roses grimpantes d’ici quelques années. Un chemin de 250 mètres de long a aussi été créé.

Enfin, la pergola d’inspiration italienne qui surplombe les lieux a été restaurée. Construite au 19e siècle en pierre, brique et béton peint façon bois, elle est fleurie de roses et agrémentée d’une vigne qui célèbre la sculpture centrale de Bacchus. 

(comm/lhu)

Ton opinion

2 commentaires