Genève: Un Jardin du souvenir rend les défunts à la nature
Publié

GenèveUn Jardin du souvenir rend les défunts à la nature

Un nouveau centre funéraire en ville permet aux proches de disperser les cendres de l'être aimé plutôt que de les laisser dans un caveau.

par
dra
L'ensemble funéraire créé par l'artiste genevois Joe Fontaine, au cimetière de Saint-Georges

L'ensemble funéraire créé par l'artiste genevois Joe Fontaine, au cimetière de Saint-Georges

Ville de Genève

«De plus en plus de famille souhaitent rendre les cendres de leur défunt à la nature», souligne Esther Alder, conseillère administrative en Ville de Genève. La magistrate a inauguré ce lundi un Jardin du souvenir, au cimetière de Saint-Georges.

Les proches du défunt pourront désormais disperser ses cendres dans un puits rempli d'eau. Les lieux, baptisés «De l'aube à l'aube», comptent aussi une sculpture et un espace de recueillement. L'ensemble a été réalisé par l'artiste genevois Joe Fontaine.

A Genève, plus de 80% des familles choisissent désormais l'incinération. Jusqu'ici, les cendres étaient déversées dans des caveaux collectifs.

Le cimetière de Saint-Georges, créé en 1880, est le plus grand de la ville. Le célèbre peintre suisse Ferdinand Hodler y est notamment enterré. Doté d'un centre funéraire et crématoire, il comporte aussi des carrés confessionnels destinés aux communautés juives et musulmanes.

Ton opinion