suisse alémanique - Un jeune agressé par des inconnus dans le tram
Publié

suisse alémaniqueUn jeune agressé par des inconnus dans le tram

Jeudi soir, L., un étudiant en art âgé de 20 ans, a été agressé physiquement par des inconnus dans un tram.

par
nci
1 / 3
«En tant que personne queer, je suis souvent victime d’attaques verbales», a confié L. à «20 Minuten».

«En tant que personne queer, je suis souvent victime d’attaques verbales», a confié L. à «20 Minuten».

20 Minuten
«Mes bleus ressemblent un peu à l’eye-liner de la dernière collection de Kylie Jenner», plaisante l’étudiant en art.

«Mes bleus ressemblent un peu à l’eye-liner de la dernière collection de Kylie Jenner», plaisante l’étudiant en art.

20 Minuten
L. ne veut pas se laisser abattre: «À un moment donné, on développe une peau épaisse, des os solides et un peu d’humour. Sinon, je serais une personne brisée.»

L. ne veut pas se laisser abattre: «À un moment donné, on développe une peau épaisse, des os solides et un peu d’humour. Sinon, je serais une personne brisée.»

20 Minuten

Un œil au beurre noir, des gonflements et des éraflures sur le visage: L*. a été frappé au visage et sur le haut du corps par un groupe d’inconnus jeudi soir dans le tram à Zurich. «Alors qu’il était allongé sur le sol, ils ont continué à le frapper», raconte dans «20 Minuten» une amie proche, présente lors de l’agression. «Ils étaient trop nombreux», a déclaré l’amie, qui a tenté de s’interposer, en vain. «Nous n’avions aucune chance.» Blessé, le jeune homme a dû être conduit à l’hôpital, a indiqué la police de la ville de Zurich.

«Je suis content que rien ne soit cassé et que je sois bien physiquement, dans une certaine mesure», a déclaré le jeune homme qui a pu quitter l’hôpital le lendemain.

L. ne se rappelle cependant pas de grand-chose: «Je me souviens seulement que quelqu’un m’a demandé ce que je regardais si bêtement.» Après cela, le premier coup de poing avait déjà été donné, a-t-il raconté. Le jeune étudiant espère que les auteurs de l’agression pourront rapidement être identifiés. Une enquête est en cours pour éclaircir les circonstances de l’événement, a assuré Michael Walker, porte-parole de la police municipale de Zurich.

«En tant que personne queer, je suis souvent victime d’attaques verbales»

L’agression subie par L. n’est pas la première manifestation de violence dont le jeune homme est victime: «En tant que personne queer, je suis souvent victime d’attaques verbales.» Il confie également avoir déjà été attaqué physiquement dans le passé: «À un moment donné, on développe une peau épaisse, des os solides et un peu d’humour. Sinon, je serais une personne brisée.» Choqué par la manière dont les événements de jeudi soir ont dégénéré, L. souhaite attirer l’attention sur une problématique récurrente.

* Nom connu de la rédaction de «20 Minuten».

17 mai, journée internationale contre les violences LGBTQI+phobes.

Ce lundi a lieu la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie. Elle commémore le retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de l’OMS, qui a eu lieu le 17 mai 1990. C’est quinze ans plus tard que la première Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie a été célébrée, dans plus de soixante pays à travers le monde. L’événement est marqué par des actions de prévention et de sensibilisation luttant contre toutes les formes de LGBTQI+phobies. (Glossaire pour l’acronyme LGBTQI+)

Ton opinion

144 commentaires