Football: Un jeune argentin glorifie Cristiano Ronaldo, Sergio Agüero le recadre
Publié

FootballUn jeune argentin glorifie Cristiano Ronaldo, Sergio Agüero le recadre

Alejandro Garnacho (17 ans), jeune joueur de Manchester United, a désigné «CR7» comme le meilleur joueur de l’histoire. Son célèbre compatriote l’a vite repris de volée.

Entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, Alejandro Garnacho (à droite) penche pour le Portugais.

Entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, Alejandro Garnacho (à droite) penche pour le Portugais.

Instagram Alejandro Garnacho

Il ne connaît ce rôle que trop bien. Cristiano Ronaldo a encore endossé le costume de héros, ce samedi face à Norwich (3-2). Auteur d’un triplé, le quintuple Ballon d’Or a tiré Manchester United d’un mauvais pas. Pour la septième fois de la saison, déjà, son équipe lui doit la victoire. Même si son retour chez les Red Devils se révèle plus compliqué que ce à quoi il s’attendait, «CR7» prouve qu’il reste un joueur de tout premier plan. Et ce n'est pas Alejandro Garnacho qui dira le contraire.

Ce jeune hispano-argentin de 17 ans, pur produit du centre de formation mancunien et actuel membre de l’équipe M23, a fêté ce week-end sa première convocation avec les A. S’il n’est pas entré en jeu, il a pu observer de près la performance XXL de la star portugaise. Après la rencontre, Garnacho a posté sur Instagram une photo de lui au côté de son glorieux coéquipier, accompagnée de la légende suivante: «Le plus grand de tous les temps».

Cette qualification a fait réagir un certain Sergio Agüero. Ce dernier, retraité des terrains depuis mi-décembre à cause d’un problème au cœur, a exprimé son désaccord avec l’opinion de son jeune compatriote. «Tu n’as pas encore joué avec le meilleur», a-t-il écrit, identifiant Lionel Messi dans son message.

Agüero est un ami proche de la «Pulga», avec qui il a évolué de nombreuses années en sélection argentine.  Sur la question du meilleur joueur de l’histoire, l’ancien attaquant de l’Atlético Madrid et Manchester City n’a jamais manqué une occasion de défendre son ancien coéquipier.

Récemment, il s’en était également pris aux médias français, pas tendres avec Messi depuis son arrivée au PSG: «En France, les magazines et les journaux l’ont tué. Ce sont des c*******. On m’a proposé une interview avec un magazine français, mais j’ai refusé en disant que je soutenais Messi. Point, au revoir, à bientôt. Maintenant, je suis en colère.»

(Sport-Center)

Ton opinion

12 commentaires