Actualisé 03.07.2012 à 11:16

GenèveUn jeune de 15 ans sauve une retraitée des flots

Un adolescent a sauvé des eaux une femme en perdition dans le Rhône.

von
Jérôme Faas
C'est ici, au lieu-dit les Jardins du Rhône, juste en aval de la jonction du Rhône et de l'Arve, que Serdar s'est jeté à l'eau pour secourir une retraitée en détresse.

C'est ici, au lieu-dit les Jardins du Rhône, juste en aval de la jonction du Rhône et de l'Arve, que Serdar s'est jeté à l'eau pour secourir une retraitée en détresse.

«C'était vraiment difficile. Je paniquais. J'ai cru que j'allais moi aussi être emporté.» Deux jours après avoir sauvé de la noyade une enseignante à la retraite, Serdar réalise l'intrépidité de son geste. Samedi en fin d'après-midi, au lieu-dit Les Jardins du Rhône, juste en aval de la jonction du fleuve avec l'Arve, le jeune homme s'est jeté à l'eau sans réfléchir.

Grâce à sa carrure de colosse, l'adolescent de 15 ans parvient à lutter contre le puissant courant et à parcourir tant bien que mal une dizaine de mètres avec Constance dans les bras. «Dès que j'ai pu toucher le sol avec mes pieds, j'ai appelé à l'aide, et mes amis ont pu nous sortir de l'eau.»

Un jeune homme des Avanchets

Serdar, qui habite les Avanchets et intégrera le collège André-Chavanne à la rentrée, faisait une grillade avec des copains quand le drame s'est noué. «Je venais de sortir de l'eau quand on a vu cette dame. D'abord, on a cru qu'elle nageait seule, puis on a compris qu'elle allait couler. On lui a demandé si elle avait besoin d'aide. Elle a dit oui. J'ai tout de suite plongé.»

Lorsque policiers, ambulanciers et médecins arrivent sur les lieux, peu après 19h, la nageuse de 60 ans est déjà hors de danger, allongée depuis plusieurs minutes au bord du Rhône avec Serdar et ses amis. «Elle était très essoufflée, elle n'a pas pu tout de suite parler.»

Il refuse un iPad

Après un détour par l'Hôpital, Constance a réintégré son domicile. Elle y cuisinera dans une semaine pour son sauveteur. «Elle voulait m'offrir un iPad, mais j'ai refusé, raconte le jeune homme. Alors, elle m'a invité à manger.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!