Chili: Un jeune gay torturé par quatre néonazis
Actualisé

ChiliUn jeune gay torturé par quatre néonazis

L'ONU dénonce la mort d'un jeune homosexuel, torturé par quatre sympathisants néonazis à Santiago, au Chili.

Daniel Zamudio, a été sauvagement agressé le 3 mars par quatre sympathisants néonazis.

Daniel Zamudio, a été sauvagement agressé le 3 mars par quatre sympathisants néonazis.

Le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'ONU a exhorté vendredi le Chili à créer une loi permettant de sanctionner davantage les crimes fondés sur l'orientation sexuelle, après la mort d'un jeune homme homosexuel de 24 ans, battu et torturé par quatre jeunes à Santiago.

Daniel Zamudio, a été sauvagement agressé le 3 mars par quatre sympathisants néonazis. Il a succombé à ses blessures 25 jours plus tard.

«Nous déplorons cet acte criminel violent qui a pris la vie de ce jeune homme et exhortons le Congrès chilien à voter une loi contre la discrimination, notamment si elle est fondée sur l'orientation sexuelle», a déclaré un porte-parole du Haut commissariat, Rupert Colville, lors d'un point presse.

«Nous exhortons aussi le Chili à promulguer une législation sur les crimes haineux qui établisse que la haine fondées sur plusieurs motifs, dont l'orientation sexuelle et l'identité sexuelle, soit un facteur aggravant» devant la justice, a-t-il ajouté.

Torturé

Des photos de M. Zamudio, publiées par la famille, montrent que le jeune homme a été frappé à la tête et brûlés avec des cigarettes. Son corps a également été marqués par des symboles et slogans nazi.

Ce crime intervient alors qu'un mouvement prend naissance au Chili pour les droits homosexuels: le président Sebastian Piñera (droite), a présenté en 2011 un projet de loi sur la famille qui aboutit à reconnaître civilement les couples homosexuels. Mais le projet de loi tarde à être étudié au Parlement. (afp)

Ton opinion