Etats-Unis: Un jeune homme accusé de tentative d'attentats
Actualisé

Etats-UnisUn jeune homme accusé de tentative d'attentats

Un Kosovar naturalisé Américain a été accusé de tentative d'attentats contre des discothèques, une entreprise et un centre de contrôle de la police dans la région de Tampa en Floride.

Sami Osmakac, 25 ans, a été arrêté samedi soir et est accusé de tentative d'utilisation d'une arme de destruction massive (explosifs). Il doit comparaître lundi après-midi devant un tribunal fédéral. Il encourt la prison à perpétuité et une amende de 250'000 dollars, selon un communiqué.

Selon une plainte pénale transmise par le ministère, Sami Osmakac, surveillé depuis plusieurs mois, aurait cherché à acquérir un kalachnikov, des mitraillettes, des chargeurs de grande capacité, des grenades et une ceinture à explosifs «conçue pour tuer».

Il aurait aussi cherché à obtenir, auprès d'une source confidentielle qui l'a mis en contact avec un agent du FBI sous couverture, des bombes qui auraient pu être placées dans trois véhicules différents et déclenchées à distance, selon le document de justice.

Le 1er janvier 2012, il est accusé d'avoir décrit son plan d'attaque à l'agent du FBI selon lequel il voulait garer une voiture avec une bombe à l'intérieur et la faire exploser à distance.

Il aurait voulu prendre des otages

Selon la plainte, il est soupçonné d'avoir voulu ensuite porter la ceinture à explosifs pour aller «quelque part où il y a beaucoup de monde» et de prendre des otages. Il aurait dit qu'après cette opération «ils peuvent me récupérer en cinq millions de morceaux». «Nous devons tous mourir, alors pourquoi pas de la manière islamique», aurait-il déclaré lors de l'entrevue du 1er janvier, refusant de revenir en arrière.

Il a été arrêté le 7 janvier après avoir pris possession d'armes à feu et d'explosifs. Peu avant, il aurait enregistré une vidéo dans laquelle il expliquait ses intentions

Les explosifs et les armes à feu qu'il est soupçonné d'avoir voulu utiliser ont été rendus «inopérants» par les forces de l'ordre pour ne plus poser de «menace pour la population».

«La persévérance et la diligence des forces de l'ordre ont permis à cette enquête de se conclure avec succès», a déclaré le procureur fédéral Robert O'Neill de Floride. Il a ajouté que cette enquête a également progressé en partie grâce à l'aide de la communauté musulmane". (afp)

Ton opinion