Actualisé 26.03.2017 à 13:48

Premier cas mortel depuis 2009

Un jeune homme meurt de la rougeole

Un patient est décédé en février de cette maladie. Il souffrait d'une leucémie et son vaccin ne l'a pas assez protégé. L'Office fédéral de la santé publique parle d'un cas rare.

de
ofu/ats

«C'est un cas tragique, mais heureusement rare en Suisse», explique vendredi au «Tages-Anzeiger» Daniel Koch, de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il fait allusion au décès d'un jeune homme à cause de la rougeole, en février dernier. Le dernier cas mortel remontait à 2009: une fille de 12 ans avait perdu la vie à Genève.

Si l'OFSP ne veut pas entrer dans les détails, il précise néanmoins que le patient souffrait déjà d'une leucémie. Son système immunitaire était donc fortement affaibli en raison du traitement suivi. Raison pour laquelle son vaccin contre la rougeole ne l'a pas suffisamment protégé.

«Nous ne savons pas où il a attrapé la maladie», affirme également Daniel Koch, qui rappelle l'importance d'éradiquer le virus de la rougeole en Suisse.

Le nombre de cas augmente en Suisse

Durant l'année 2016, 70 cas ont été enregistrés; en 2015 on comptait 36 cas de rougeole et en 2014 seulement 22. Plusieurs cantons sont touchés par la propagation récente, a indiqué l'OFSP début février 2017. Des cas ont été signalés dans les cantons du Tessin, des Grisons, de Fribourg, de Soleure, de Saint-Gall et de Zurich. Certaines infections se sont déclarées durant les vacances, rappelait alors l'OFSP. Le risque de transmission est plus élevé lorsque les gens sont mobiles.

Mais malgré ces chiffres en augmentation, la Suisse reste en bonne voie pour éliminer la rougeole, apprenait-on en janvier 2016 déjà. La couverture vaccinale est ainsi en augmentation dans le pays, se félicitait l'OFSP. Selon les données recueillies dans huit cantons, en 2014, 93% en moyenne des enfants de 2 ans avaient reçu une dose du vaccin contre la rougeole et 87% les deux doses.

Interrogé ce vendredi par le «Tages-Anzeiger», Daniel Koch se réjouit aussi qu'entre 2012 et 2015, la part des jeunes adultes vaccinés se montait à 87%. «C'est d'autant plus réjouissant que ce groupe est difficile à atteindre avec des campagnes de sensibilisation pour la vaccination.»

Une maladie très contagieuse

Pour rappel, la rougeole est une infection virale très contagieuse. Son virus appartient à la même famille que celui des oreillons. Il se transmet par les gouttelettes de salive en suspension dans l'air. Il peut également se propager par contact direct avec les sécrétions du nez ou de la gorge de personnes infectées. Une éruption cutanée précédée par une rhinite, une conjonctivite, une toux et une fièvre modérée caractérisent la maladie.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!