Bâle – Un jeune renard roux en visite chez l’opticien
Publié

BâleUn jeune renard roux en visite chez l’opticien

Surpris en plein jour au centre de la cité rhénane, un goupil s’est réfugié dans un magasin. Les pompiers l’ont attrapé et relâché dans la nature.

Samedi après-midi, un jeune renard roux s’est égaré en ville de Bâle. Finalement, il a trouvé refuge dans la filiale d’un opticien. Pour capturer le goupil, les pompiers ont été appelés à la rescousse. «Tous les clients présents ont été priés de se réfugier dans la cage d’escalier pour des raisons de sécurité», raconte une témoin. La bête aurait pu être effrayée et blesser quelqu’un. Les pompiers ont utilisé un filet pour attraper le renardeau, qui une fois mis en cage a été relâché dans la nature.

Myope?

«Voir un renard en pleine ville est assez inhabituel», explique Sandro Gröflin, expert en faune sauvage. Il y a certes des terriers çà et là, mais normalement les renards ne sortent que la nuit et uniquement en périphérie de Bâle. Il s’agit probablement d’un jeune qui avait quitté sa famille en automne pour chercher son propre territoire. De plus, l’hiver est le moment propice pour des rencontres en vue d’avoir des descendants. Quant à savoir pourquoi l’animal s’est retrouvé chez l’opticien, le spécialiste lance goguenard: «Il voulait peut-être juste une paire de lunettes!»

Samedi, l’animal s’est abrité dans une filiale de Fielmann à Bâle.

Samedi, l’animal s’est abrité dans une filiale de Fielmann à Bâle.

20min/News-Scout

Comment réagir?

Si on rencontre un renard en ville, il faut faire attention à quelques règles. «Le mieux est de laisser toutes les voies de fuite ouvertes afin qu’il puisse s’en aller tranquillement», conseille un spécialiste. Il ne faut pas non plus tenter de le toucher, de l’attirer ou même de le nourrir.

(hal/jbm)

Ton opinion