Actualisé 27.10.2008 à 14:33

Enquête sur le tabagismeUn jeune sur quatre est fumeur

Ce pourcentage est en baisse avec une diminution de cinq points sur les six dernières années et ceci grâce aux dernières campagnes de prévention, selon l'OFSP.

Près d'un jeune sur quatre, âgé de 14 à 19 ans, a avoué fumer des cigarettes en 2007. Le dernier bulletin de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) révèle de plus que la tendance à fumer augmentent singulièrement avec l'âge. Si 8 % des jeunes âgés de 14-15 ans concèdent être fumeurs, ce pourcentage atteint 26 % pour les 16-17 ans et 37 % pour les 18-19 ans. La différence entre filles et garçons tend de son côté à diminuer (25 % contre 23 % pour les secondes).

L'enquête sur le tabagisme apporte passablement d'informations sur l'importance que joue l'environnement social sur les jeunes. La proportion de jeunes fumant quotidiennement est presque trois fois plus élevée si les deux parents fument: 26 % contre seulement 10 % si les parents ne sont pas dépendants de la nicotine. Il en va de même lorsque ce sont les frères et soeurs qui consomment du tabac.

Fumer influence par ailleurs son cercle d'amis. Plus du trois quarts des jeunes fumeurs concèdent que la moitié au moins de leurs copains sont accros à la clope. A l'inverse, seuls 28 % des non- fumeurs sont entourés d'autant de consommateurs de tabac.

La cigarette, un anti-stress

Les motivations des fumeurs ont également été analysées. La principale cause de cette dépendance est le stress. Près de 75 % des jeunes explique qu'allumer une cigarette les calme. Une grande partie d'entre eux (67 %) admettent que fumer est devenue une habitude.

Du côté des anti-tabac, la santé reste le principale argument pour ne pas commencer à fumer (93 % des non-fumeurs). Huitante pourcent renonce à la clope en raison de l'odeur «corporelle désagréable» qu'elle provoque. L'aspect financier joue enfin un rôle pour 74 % des sondés.

L'OFSP révèle pour terminer que la grande majorité des fumeurs achètent eux-mêmes leurs cigarettes. En dépit des restrictions à la vente en vigueur pour les moins de 16 ans, 67 % des consommateurs âgés de 14-15 ans indiquent se fournir eux-mêmes en tabac. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!