Espagne: Un jeune survivant retrouve son dinosaure

Actualisé

EspagneUn jeune survivant retrouve son dinosaure

Carlos Daniel, un petit Vénézuélien de sept ans qui a survécu à l'accident de train de Saint-Jacques de Compostelle, ne parvenait pas à se consoler de la perte de sa peluche.

L'histoire de cette famille vénézuélienne vivant à El Ferrol, la ville de Galice où se rendait le train qui a déraillé le 24 juillet, est devenue un symbole d'espoir face à la tragédie: Daniel Castro et Yesica Medina, âgés de 34 et 32 ans, ainsi que leurs deux enfants, Carlos Daniel et Teresa Yazmin, sont sortis avec seulement des blessures légères de l'accident qui a fait 79 morts.

Tous les quatre étaient allés à Madrid pour visiter un parc d'attraction où le petit garçon avait gagné un grand dinosaure en peluche jaune, vert et noir qui, dans le chaos de l'accident, avait été abandonné dans le wagon.

A son retour à El Ferrol jeudi, au lendemain du drame, l'enfant, inconsolable, ne cessait de répéter «J'ai perdu mon dinosaure jaune», racontait le journal galicien «La Voz de Galicia».

Samedi, il a reçu en cadeau un petit diplodocus vert. «C'est bien un dinosaure, il a l'odeur d'un dinosaure», a-t-il confié alors au journal, sans parvenir pourtant à oublier le dinosaure jaune.

Mais dimanche, quand ils sont allés dans le centre sportif de Saint-Jacques de Compostelle aménagé pour recevoir les bagages des passagers retrouvés dans les restes du train, Daniel et Yesica ont eu cette surprise: à côté de la poussette du bébé et d'autres affaires, ils ont retrouvé, intact, le dinosaure jaune. Et l'enfant, survivant de l'une des plus graves catastrophes ferroviaires de l'Histoire de l'Espagne, a pu récupérer son jouet. (afp)

Ton opinion