Actualisé 03.04.2020 à 14:59

Emmenbrücke (LU)

Un jeune tue sa mère avec un couteau de cuisine

Jeudi, un homme de 20 ans a alerté la police lucernoise, après avoir agressé une femme. L'enquête a révélé qu'il s'agit de sa propre mère. La quinquagénaire a succombé à ses blessures.

de
ats/ofu
1 / 5
Un jeune homme de 20 ans a été arrêté à Emmenbrücke (LU), jeudi après-midi (2 avri 2020).

Un jeune homme de 20 ans a été arrêté à Emmenbrücke (LU), jeudi après-midi (2 avri 2020).

Lecteur reporter
Il avait lui-même alerté les forces de l'ordre après avoir tué sa mère.

Il avait lui-même alerté les forces de l'ordre après avoir tué sa mère.

Lecteur reporter/privé
L'arme du crime est un couteau de cuisine.

L'arme du crime est un couteau de cuisine.

Lecteur reporter/privé

Un homme âgé de 20 ans a poignardé mortellement une femme dans un appartement, jeudi après-midi, à Emmenbrücke (LU). Il s'est dénoncé lui-même à la police.

Le jeune homme, de nationalité croate, a alerté la police lucernoise peu après 13 heures, indique celle-ci, affirmant qu'il venait de blesser mortellement une personne dans un appartement. Arrivés sur place, les policiers ont arrêté le suspect devant l'immeuble. Dans l'appartement, ils ont trouvé une femme poignardée et tailladée. Les secours n'ont pu que constater son décès.

«J'ai été choqué en apprenant ça»

Un jour après les faits, la police lucernoise a indiqué que la victime est la mère du jeune homme, âgée de 59 ans. L'arme du crime est un couteau de cuisine.

Un ami de longue date du tueur présumé affirme de son côté: «Son caractère a changé au cours des derniers mois. Je ne sais pas ce qui s'est passé avec lui.» Selon lui, le Croate a passé sa matu en 2018. «Mais après ça, il n'a plus fait grand chose. Il a commencé à changer.» En 2019, pendant la période de carnaval, il aurait tenté de se suicider. «J'ai été choqué en apprenant ça.»

Enquête en cours

Après cela, il est retourné vivre à Emmenbrücke chez sa mère après avoir passé près de six mois dans une clinique de réhabilitation, explique son ami. «Quand il voyait ses potes, il faisait semblant d'écouter de la musique. Mais en réalité, il s'agissait de fréquences de tout genre. Il m'a dit que ce bruit le calmait.»

L'enquête des forces de l'ordre se poursuit.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!