PUBLIREPORTAGE: Un joker pour le financement
Actualisé

PUBLIREPORTAGEUn joker pour le financement

Nicole Graswinckel et Alexander Caballero de Violin GmbH Lucerne: ils excellent dans la fabrication de violons, mais aussi dans leurs finances, grâce à un crédit en compte courant de PostFinance.

PUBLIREPORTAGE

15.11.2010 Print

Un joker pour le financement

Nicole Graswinckel et Alexander Caballero excellent dans la fabrication de violons, mais aussi dans leurs finances, grâce à un crédit en compte courant de PostFinance.

Bien préparé à l'entretien-conseil

PostFinance souhaite vous fournir un conseil complet. Pour un entretien-conseil, vous devriez vous munir des documents suivants:

• Comptes annuels avec rapport de l'organe de révision

• Comptes des deux exercices précédents

• Budget et/ou plan des liquidités pour l'année en cours

• Extrait du registre du commerce et extrait récent du registre des poursuites

Autres infos

www.postfinance.ch/financement

Sept astuces pour souscrire le bon crédit

1. Concentrez-vous sur trois établissements au plus, avec le moins possible d'interlocuteurs.

2. Avant l'entretien, comparez les offres sur Internet, globalement, en tenant compte des frais bancaires et des éventuelles obligations.

3. Envoyez, si possible, vos documents à votre conseiller avant l'entretien. Il vous conseillera de façon plus rapide et ciblée.

4. Informez régulièrement vos interlocuteurs de la marche de vos affaires, si possible pièces à l'appui.

5. Préparez votre demande avec votre fiduciaire, associez-la à l'entretien.

Autres infos

www.postfinance.ch/financement

Nicole Graswinckel et Alexander Caballero sont mondialement connus: ils fabriquent des instruments à cordes pour des musiciens d'orchestres prestigieux. Pour leurs finances, ils misent sur PostFinance.

Nicole Graswinckel ne voulait pas renoncer à son indépendance en contractant un crédit. Aussi, quand leur conseiller PostFinance leur a proposé un financement il y a quatre ans, la luthière s'y est-elle opposée.

Une plus grande marge de manœuvre

Aujourd'hui, la luthière a un crédit en compte courant de PostFinance, et une plus grande marge de manœuvre financière. Pourquoi avoir changé d'avis? «Lors du contrôle de nos finances, explique-t-elle, PostFinance a tenu compte de nos résultats et non de la taille de l'entreprise.»

Autre élément décisif: «Jamais il n'a été question de garantie, et tout s'est déroulé sans formalités inutiles. Le crédit est pour nous un joker en cas de coup dur.»

Préfinancer des commandes

Le crédit en compte courant convient aux entreprises sujettes à des variations saisonnières ou devant préfinancer des commandes. C'est une solution parfaite pour Violin GmbH Lucerne, qui doit compter 200 heures de travail par violon.

Une solution inacceptable pour les jeunes luthiers. Ils ont préféré se passer de financement bancaire et miser sur la diversification des activités.

Pouvoir surenchérir à tout moment

Les affaires se sont améliorées, mais les recettes servaient à couvrir les frais fixes pour les pièces rares. Ils n'avaient jamais de liquidités.

«Dans ce type de négoce, il faut pouvoir surenchérir immédiatement.» Les deux luthiers le peuvent maintenant, et ils peuvent aussi se consacrer plus à leur cœur de métier.

Pour en savoir plus

Offres PME de PostFinance

Ton opinion