e-Sports : Un joueur de NBA s'offre une franchise
Actualisé

e-Sports Un joueur de NBA s'offre une franchise

Jonas Jerebko, intérieur suédois des Boston Celtics, est devenu propriétaire de «Renegades». Il suit les traces de Shaquille O'Neal, entre autres.

Jonas Jerebko (à g.), ici à la lutte avec Thabo Sefolosha, croit fermement au e-sport.

Jonas Jerebko (à g.), ici à la lutte avec Thabo Sefolosha, croit fermement au e-sport.

photo: Keystone/AP/Charles Krupa

«J'ai grandi à l'ère des jeux vidéos et j'ai été confronté à Counter-Strike très jeune, j'ai vu le monde de l'e-Sports exploser, et pour moi, c'est très excitant de devenir un propriétaire et de pousser l'industrie vers le haut.» Ainsi s'est exprimé Jonas Jerebko, joueur des Boston Celtics. A 29 ans, l'intérieur suédois a décidé de devenir propriétaire d'une franchise de jeux vidéo en compétition. Un amusement? Pas du tout. L'e-Sports, c'est du sérieux, puisque le marché mondial serait valorisé à près de 350 milliards de francs suisses!

Jonas Jerebko a ainsi acquis la franchise «Renegades», pour un montant qui restera confidentiel. L'équipe officie sur les fameux jeux de tir Counter Strike et Call of Duty. «L'opportunité d'être propriétaire de Renegades et d'apporter ma connaissance du basketball professionnel dans les e-Sports, c'est incroyable», a encore commenté Jerebko.

Avant le Suédois, Rick Fox et Shaquille O'Neal avaient déjà investi dans l'e-Sport, mais Jerebko est le premier basketteur à devenir propriétaire d'une équipe. Il prend d'ailleurs son rôle très à coeur, puisque l'une de ces premières décisions a été de déménager l'équipe à Detroit depuis l'Australie! Il a en effet joué six ans aux Pistons avant d'aller aux Celtics et y a gardé des attaches. Les joueurs professionnels de Counter-Strike et Call of Duty ont donc emmenagé dans une grande maison d'entraînement à Rochester, dans le Michigan, accompagnés de leur coach et d'un manager!

«Les joueurs de Call of Duty avec qui nous négocions étaient sous contrat l'an passé et n'étaient plus payés depuis 3 ou 5 mois», explique le basketteur. «Ce n'est pas quelque chose qui arrivera avec moi. Vous recevez votre chèque à temps.» L'e-Sport, c'est du sérieux.

(20 minutes)

Ton opinion