Actualisé

Mariage royalUn jour dans la peau de Kate

En attendant le «mariage de la décennie», le 29 avril, partons à travers Londres sur les traces de la future princesse de Galles.

par
Stéphanie Billeter

«De famille aisée par son père, modeste par sa mère, Kate a tout pour se faire aimer du peuple. Vous l'aimez, Kate? Dites oui!» Comme ses compatriotes, la guide du «Wedding Walk» s'enthousiasme pour la future membre de la famille royale. Pas un jour sans qu'un journal anglais mentionne son mariage avec William, pas un magasin de souvenirs sans son couple vedette.

De fait, un million de personnes sont attendues à Londres pour le jour J, deux mille dans l'enceinte de Westminster Abbey. De quoi angoisser n'importe quelle fiancée. Sa plus grande peur? Glisser lors de son entrée dans l'église. Elle a déjà prévu des souliers appropriés.

Côté style aussi, Kate fait tout pour éviter le faux pas. Devenue icône de la mode du jour au lendemain, elle se fait conseiller par son amie éditrice du «Harper's Bazaar». Résultat: tout ce qu'elle porte fait fureur. Les répliques de sa robe de fiançailles signée Issa se sont arrachées en quelques jours et le trench Burberry de sa dernière apparition publique était épuisé le lendemain. Qu'en sera-t-il de sa robe de mariée? Le suspense dure toujours (lire ci-contre). Envie de vivre la vie de Kate? De fréquenter ses adresses? L'idée est amusante – pour un jour. Pour le reste, souvenons-nous de Diana...

Un jour, mon prince viendra...

La vie de princesse est-elle si belle? Au Kensington Palace, où vécut Diana, la question trouve une interprétation pour le moins originale. L’idée est de découvrir sept princesses anglaises pas si heureuses, grâce aux indices dissimulés dans des salles savamment mises en scène. Très belle et ludique, cette expo conte de fées est en outre déclinée en français. Perfect!

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!