Intempéries: Un jour de deuil national décrété en Macédoine

Actualisé

IntempériesUn jour de deuil national décrété en Macédoine

Des orages meurtriers ont causé la mort de 21 personnes samedi. Les opérations de déblayage se poursuivaient lundi.

La capitale Skopje a été particulièrement touchée.

La capitale Skopje a été particulièrement touchée.

photo: Keystone/AP Photo/Boris Grdanoski

Le gouvernement macédonien a décrété une journée de deuil national lundi, après que des orages, coulées de boue et inondations aient ravagé la capitale Skopje dans la nuit de samedi à dimanche. Ils avaient causé la mort de 21 personnes.

Depuis dimanche, le bilan des victimes ne s'est pas alourdi a précisé une porte-parole de la police. «Toutefois, nos équipes sont sur le terrain et les recherches se poursuivent», a précisé Natalija Spirova Kordic.

Etat d'urgence

Les opérations de déblayage et de nettoyage se poursuivaient lundi dans les faubourgs de la capitale sinistrés, ainsi que dans le nord-ouest du pays également frappé par les violents orages de samedi.

Par ailleurs, le gouvernement macédonien a décidé de prolonger à une période quinze jours l'état d'urgence décrété dimanche dans les régions de Skopje et Tetovo (nord-ouest).

Dans un message diffusé lundi, l'Union européenne a exprimé ses «sincères condoléances» aux familles des victimes. Elle se déclare prête «si nécessaire à aider les autorités» macédoniennes à faire face aux conséquences des intempéries.

Victimes noyées

Les victimes ont péri noyées, prises au piège dans leurs voitures ou leurs maisons, lorsqu'une énorme quantité d'eau et de boue a déferlé sur les faubourgs de Stajkovci, Singelic et Smiljkovo, ainsi que sur la portion de l'autoroute toute proche de ces agglomérations.

En deux heures, 93 litres d'eau par mètre carré sont tombés sur Skopje et ses environs, soit la moyenne pour un mois d'août entier, selon l'Institut hydrométéorologique national. Plus de 800 impacts de foudre ont été relevés lors des deux premières heures de la tempête. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion