Le tricheur: Un journaliste simule une tempête de sable
Actualisé

Le tricheurUn journaliste simule une tempête de sable

Un correspondant d'une chaîne roumaine de télévision est devenu la risée de son pays. Il est soupçonné d'avoir simulé une tempête de sable alors qu'il intervenait en direct à l'antenne.

par
gco

Source: YouTube.com

Adrian Boioglu ne gagnera certainement jamais le prix du meilleur journaliste de l'année mais il remportera peut-être celui des meilleurs effets spéciaux... Ce reporter de la chaîne d'information Realitatea TV a en effet trompé les téléspectateurs en travestissant la vérité avec une astuce assez minable.

Samedi 12 mai, il s'est mis en scène lors d'un direct qu'il assurait depuis Constanta, une ville portuaire de l'est de la Roumanie située sur les rives occidentales de la mer Noire. Il aurait demandé à un collaborateur de simuler les effets d'une tempête de sable, relate le site site autrichien «Austria Times».

La preuve par l'image

«Encore maintenant, le vent souffle très fort! Il y a des moments dans lesquels il est impossible de rester ici au bord de la mer à cause du vent qui souffle à plus de 60 km/h. La tempête a emporté les parasols et les touristes ont dû partir en urgence», commente-t-il en direct lors d'un passage à l'antenne vers 16h.

«En ce moment, mon collègue Dorin Boboc vous montre à quelle vitesse le vent souffle», poursuit Adrian Boioglu. Le cameraman en question effectue alors un panorama pour montrer la force du vent mais tourne son objectif un peu trop vers la droite! On aperçoit furtivement un complice qui donne des coups de pied dans le sable pour le faire voler en direction du journaliste et créer l'effet d'une forte tempête, relate le site paginademedia.ro.

Realitatea TV a défendu son journaliste, devenu l'objet de moqueries à travers le pays et sur internet, en soulignant que le reportage avait été réalisé sans trucage. La chaîne roumaine a affirmé qu'il s'agissait en fait juste d'une mauvaise blague du cameraman qui donnait des coups de pieds dans le sable pour embêter son collègue. Une version des faits que le caméraman a démenti...

Ton opinion