Actualisé 30.05.2009 à 05:13

ChryslerUn juge décidera lundi de la vente des avoirs

Un juge américain des faillites doit décider lundi si le constructeur automobile Chrysler peut vendre l'essentiel de la compagnie au groupe de repreneurs cornaqué par l'italien Fiat.

Le juge Arthur Gonzales a écouté onze heures de témoignages et de plaidoiries vendredi, après deux jours de session marathon.

Chrysler estime maintenant qu'il ne pourra évier le dépôt de bilan qu'en vendant la plupart de ses avoirs à Fiat, avant de créer une nouvelle société.

Toutefois, les avocats d'un fond de pension de l'Indiana et d'autres fonds de l'automobile se sont opposés à la vente. Ils considèrent que les débiteurs de Chrysler valent plus que les deux milliards de dollars qu'ont leur a offert pour solder les 6,9 milliards qu'ils ont avancé à la compagnie. Ils pourraient aller en appel si le juge approuvait la vente lundi. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!