Actualisé 14.07.2007 à 15:58

Un kamikaze attaque un convoi militaire, 18 soldats tués

Islamabad - Dix-huit soldats ont été tués et 28 blessés samedi au Pakistan quand un kamikaze a précipité une voiture bourrée d'explosifs sur un convoi militaire.

L'attaque s'est produite dans une région tribale frontalière de l'Afghanistan.

Un porte-parole de l'armée pakistanaise, Waheed Arshad, avait auparavant fait état de la mort de huit soldats, mais ce bilan a augmenté avec la découverte de nouveaux corps dans les décombres laissés par l'explosion. L'attentat a eu lieu dans le Nord Waziristan.

Le kamikaze a lancé son véhicule sur un convoi des forces de l'ordre à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Miranshah, principale agglomération de la région. Un autre attentat qui visait également les services de sécurité pakistanais avait fait deux blessés, un peu plus tôt, à Bannu, dans la province de la Frontière du Nord-Ouest.

Lien avec la Mosquée rouge

Près de 50 personnes ont été tuées dans le nord-ouest du Pakistan depuis le 3 juillet, date à laquelle les forces de l'ordre ont donné l'assaut à la Mosquée rouge, où des fondamentalistes étaient retranchés depuis une semaine. L'opération a fait 75 morts, selon l'armée.

Interrogé sur un possible lien entre l'assaut et l'attentat de samedi, le général Waheed Arshad, porte-parole de l'état-major, n'a pas exclu cette hypothèse.

Par ailleurs, les autorités de Peshawar, dans le nord-ouest de l'Afghanistan, ont découvert deux mines anti-chars reliées à un retardateur à l'intérieur d'une voiture abandonnée dans une artère majeure de la ville. Le dispositif a pu être désamorcé. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!