Actualisé 23.08.2012 à 21:01

AppenzellUn Kosovar d'origine fait la loi chez les lutteurs

«Je veux être le meilleur.» Naim Fejzaj, un teen-ager qui accuse 100 kilos sur la balance, va tout faire pour l'être en se mesurant à d'autres «vilains» ce dimanche à Entlebuch.

de
Nina Frauenfelder/jbm
Il ne faut pas trop chatouiller Naim Fejzaj, qui affiche 100 kilos sur la balance. (Photo: nff)

Il ne faut pas trop chatouiller Naim Fejzaj, qui affiche 100 kilos sur la balance. (Photo: nff)

Depuis 2007, ce jeune de 17 ans aux racines kosovares s'entraîne au club de lutte de son village de Wolfhalden. Malgré des débuts difficiles durant lesquels ses adversaires l'ont raillé ou lui ont donné des noms d'oiseau, il a très vite pris goût à ce sport. Peu à peu, il est devenu le plus grand espoir de Suisse orientale en lutte à la culotte. «C'est une exception», confie Rolf Gasser, président de l'Association suisse de lutte. «On compte 1% de lutteurs issus de l'immigration sur les 5000 membres de notre association», explique-t-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!