Actualisé 30.07.2019 à 21:56

Castor dangereux en Argovie

Un labrador mordu par un «vrai monstre» dans l'Aar

Alors qu'il se baignait dans l'Aar, un chien a été violemment attaqué par un castor. Encore sous le choc, son propriétaire témoigne.

de
lar/lph/20M
1 / 5
«Quapo» est une femelle labrador de 12 ans.

«Quapo» est une femelle labrador de 12 ans.

Lecteur-Reporter
Alors qu'elle se baignait dans l'Aar, elle a été violemment attaquée par un castor.

Alors qu'elle se baignait dans l'Aar, elle a été violemment attaquée par un castor.

Lecteur-Reporter
Au bout de 10 à 15 secondes, le chien a finalement pu se libérer et nager jusqu'à la rive en hurlant. «Ça m'a presque brisé le coeur. Elle était couverte de morsures», se désole son maître.

Au bout de 10 à 15 secondes, le chien a finalement pu se libérer et nager jusqu'à la rive en hurlant. «Ça m'a presque brisé le coeur. Elle était couverte de morsures», se désole son maître.

Lecteur-Reporter

«J'ai entendu un bruit étrange. Il m'a fallu quelques secondes pour remarquer qu'il y avait un castor dans l'eau», raconte William Roth. Samedi après-midi, il se promenait au bord de l'Aar avec «Quapo», sa femelle labrador de 12 ans. Comme il faisait très chaud, le sexagénaire a laissé son amie à quatre pattes se rafraîchir dans la rivière, lorsqu'un incident est survenu.

Vraisemblablement intriguée par le bruit, «Quapo» a suivi le castor à la nage. «À mon avis, il voulait juste le renifler, et le rongeur a pu l'interpréter comme une attaque», suppose William Roth. Le rongeur s'est alors retourné et les deux animaux se sont retrouvés nez à nez. «J'ai commencé à crier fort», explique William. Mais en vain: le castor a attaqué le labrador et l'a mordu à plusieurs reprises.

«Je n'ai jamais vu un castor aussi gros, un vrai monstre», s'exclame le propriétaire de «Quapo». Au bout de 10 à 15 secondes, le chien a finalement pu se libérer et nager jusqu'à la rive en hurlant. «Ça m'a presque brisé le coeur. Elle était couverte de morsures».

Seize morsures profondes

William Roth s'est immédiatement rendu à la clinique vétérinaire d'Oberentfelden (AG), où le labrador a été pris en charge pendant une nuit. Au total, 16 plaies profondes ont été recousues avec des points de suture. «Quapo» est désormais de retour à la maison et se porte bien. «Toute la famille s'est inquiétée. Nous sommes très heureux qu'il ne se soit rien passé de pire».

Selon le spécialiste de l'administration de la chasse et de la pêche dans le canton d'Argovie, Erwin Osterwalder, l'attaque du castor est compréhensible, du moins en principe: «Au printemps et en été, lorsque les castors ont eu des petits, ils peuvent se sentir menacés et se défendre lorsque des chiens ou des humains s'approchent», explique-t-il. Une autre raison pourrait être que le castor, qui est très territorial, défende son secteur contre les intrus présumés. En règle générale, Erwin Osterwalder recommande donc de laisser les rongeurs tranquilles et de ne surtout pas nager vers eux.

«Coïncidence malheureuse»

Même s'il peut arriver qu'ils apparaissent durant la journée, les castors sont habituellement plus actifs au crépuscule et la nuit. Pour Erwin Osterwalder, il n'y a aucun lien entre cet incident et la récente attaque, aussi par un castor, d'un nageur qui se baignait lui aussi dans l'Aar, mais cette fois-ci près de Bienne. «C'est plutôt une coïncidence malheureuse», affirme-t-il.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!