Foot - Super League: Un Lausanne-Sport calibre Super League
Actualisé

Foot - Super LeagueUn Lausanne-Sport calibre Super League

Les Vaudois ont livré une performance aboutie au Letzigrund, hier. De quoi raviver les espoirs de sauvetage.

par
J.-Ph. Pressl-Wenger
Zurich
Les Lausannois ont livré une performance de choix dimanche.

Les Lausannois ont livré une performance de choix dimanche.

Quatre points. C'est l'écart qui sépare encore le LS, lanterne rouge de Super League, de Sion, qui a fait match nul samedi contre Saint-Gall (1-1). Dimanche prochain, les deux clubs se feront face à la Pontaise. Autant dire que la victoire acquise sur la pelouse de Zurich tombe à pic pour les Vaudois. «Ce match s'inscrit dans la continuité de ce qu'on a montré jusqu'ici, a analysé Yannis Tafer. Le travail effectué, physique notamment, a payé.»

Au moment d'évoquer la partie remportée par ses joueurs, l'entraîneur du LS Henri Atamaniuk a utilisé une formule que l'on attendait depuis longtemps du côté des Plaines du Loup : «Cette équipe a une âme.» A l'inverse du patchwork d'individualités de Tourbillon, le groupe lausannois vit plutôt bien. Concerné et volontaire, il respire le foot.

Bien dans leurs têtes, les éléments offensifs, Yoric Ravet en tête, ont pu s'exprimer librement. «La qualité de la pelouse par rapport à celle de Lausanne nous a aidés, a reconnu ce dernier. Mais c'est surtout la performance collective qu'il faut souligner. On a vraiment été bons tactiquement.» Le Français a encore ajouté qu'il ne se préoccupait pas du match contre les Sédunois. Il a aussi rappelé qu'il n'avait pas la mémoire courte: «Ça fait trois rencontres que l'on ramène des points. Mais on n'oublie pas ce qu'on a à faire.» Voilà les Valaisans prévenus.

Présent dans les travées du Letzigrund zurichois, l'entraîneur du FC Sion, Raimondo Ponte, ne s'attendait d'ailleurs sûrement pas à assister à une telle démonstration. De quoi gamberger encore jusqu'à dimanche.

Poteaux. Le match a tourné au moment où le Zurichois Rikan a allumé le poteau sur son penalty (55e). Avant cela, Ravet avait ouvert le score pour le LS en reprenant directement un renvoi de la défense (25e). Tafer a ensuite doublé l’avantage en inscrivant un but magnifique en demi-volée (61e). A la 75e minute, Ravet, encore lui, s’est joué de Texeira pour enrouler une merveille de ballon qui a terminé sa course au fond des filets. Entré en jeu, Feindouno a offert le

0-4 à Tafer, lequel n’a finalement trouvé que le poteau (84e).

Letzigrund 7902 spectateurs. Arbitre Klossner.

Buts 25e Ravet 0-1. 61e Tafer 0-2. 75e Ravet 0-3.

Zurich Da Costa; Glarner (71e Sadiku), Raphael Koch, Teixeira, Benito; Buff; Schön­bächler, Chiumiento, Chikhaoui (46e Rikan), Pedro Henrique (46e Etoundi); Gavranovic.

Lausanne Barroca; Banana, Mevlja, Sonnerat; Ekeng; Tafer, Ming (47e Chakhsi), Ravet, Facchinetti; Coly (56e Feindouno), Vukusic (64e Plessis).

Avertissements 5e Ming. 34e Glarner. 55e Mevlja. 67e Etoundi.

Notes 55e Rikan manque un penalty. 59e centre sur le poteau de Gavranovic.

Ton opinion