Actualisé 07.04.2013 à 23:15

Super LeagueUn Lausanne-Sport sans défense contre Thoune

Les Vaudois ont pris l'eau (2-4) face à des Oberlandais pourtant habitués à ne marquer qu'un seul but par match.

de
Daniel Romano
Genou à terre pour Guillaume Katz et le LS.

Genou à terre pour Guillaume Katz et le LS.

Nous nous pénalisons nous-mêmes à travers une organisation défensive très défaillante.» Tout est dit dans l'analyse de Laurent Roussey. Son Lausanne-Sport a tout simplement oublié d'assurer ses ar­rières face à des Thounois qui n'en demandaient pas tant. Résultat: quatre buts encaissés contre la seule formation qui n'était pas encore parvenue à tromper la vigilance du LS cette saison.

La journée portes ouvertes lausannoise a commencé après 30 secondes et une balle perdue par Khelifi, obligeant Tall à commettre une faute sur De­miri dans la surface de réparation. Impliqué sur trois des quatre réussites bernoises, le défenseur lausannois a manqué de dynamisme, comme tous ses coéquipiers.

«Nous avons eu beaucoup de peine dans les duels, a reconnu Sonnerat. Quand on ne les gagne pas, on ne peut pas remporter un match. Nous perdons celui-ci, car Thoune a été plus agressif.» Dommage. D'autant plus que la troupe de Roussey semblait avoir fait le plus dur en recollant au score par Moussilou et Sonnerat. «Nous étions revenus des vestiaires avec la volonté de passer l'épaule, a affirmé le coach du LS. Leur 3e but nous a fait trop mal. Nous n'avions pas la force de revenir une nouvelle fois au score. Je crois que le pro­blème de ce LS, c'est le trop gros écart entre nos matches réussis et les rencontres moins abouties.»

Avec la victoire de Servette à Berne, Lausanne doit désormais commencer à regarder dans son rétroviseur. «Nous avons utilisé notre joker contre Thoune. Il nous faudra gagner à Lucerne le week-end prochain», a été obligé d'admettre Katz.

Lausanne - Thoune 2-4 (2-2)

Pontaise. 4300 spectateurs. Arbitre: Amhof. Buts: 3e Schirinzi (penalty) 0-1. 26e Schneuwly 0-2. 27e Moussilou 1-2. 29e Sonnerat 2-2. 63e Schneuwly 2-3. 70e Schneuwly 2-4.

Lausanne: Favre; Chakhsi, Katz, Tall, Sonnerat; Sanogo, Gabri (73e Roux); Avanzini (36e Martin), Tafer, Khelifi; Moussilou.

Thoune: Faivre; Lüthi, Reinmann, Ghezal, Schirinzi; Bättig (68e Siegfried), Zuffi; Salamand, Demiri (92e Krstic), Wittwer; Schneuwly (80e Sadik).

Notes: Lausanne sans Guié Guié, Malonga et Meoli (blessés). Thoune sans Ferreira, Hediger, Cassio et Steffen (blessés). Avertissements: 38e Moussilou. 42e Schirinzi. 52e Bättig.

Allô la défense? Un premier but de retard après 38’’ (penalty). Un deuxième avant la demi-heure, sur une action où les Vaudois n’ont fait que regarder leur adversaire. Invisible jusque-là, le LS est revenu de nulle part en 2 minutes. Servi par Tafer sur le côté gauche, Moussilou a ouvert son pied droit et trompé Faivre dans le filet opposé. Nouvel assist de Tafer pour Sonnerat, qui a égalisé de la tête. Au retour des vestiaires, les Vaudois ont une nouvelle fois payé leurs largesses défensives sur les doublés de Schirinzi (hésitation ­Favre/Tall) et de Schneuwly (plus rapide que le No 12 du LS).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!