Venezuela: Un leader étudiant tué lors d'une réunion
Actualisé

VenezuelaUn leader étudiant tué lors d'une réunion

Un trentenaire a été assassiné jeudi lors d'une assemblée d'opposants au président. Le tueur a pris la fuite à moto.

1 / 149
L'ex-procureure générale Luisa Ortega, évincée par l'Assemblée constituante s'est réfugiée en Colombie, vendredi 18 août. Chaviste devenue opposante farouche au président du même bord politique, Nicolas Maduro, elle a été écartée du pouvoir dès que la Constituante a été instalée. (Image d'archive)

L'ex-procureure générale Luisa Ortega, évincée par l'Assemblée constituante s'est réfugiée en Colombie, vendredi 18 août. Chaviste devenue opposante farouche au président du même bord politique, Nicolas Maduro, elle a été écartée du pouvoir dès que la Constituante a été instalée. (Image d'archive)

Keystone
Vendredi 18 août également, le Parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l'opposition, a été privé de la majorité de ses pouvoirs par l'Assemblée Constituante, qui poursuit ainsi la reprise en main du pays amorcée par Nicolas Maduro. (Image d'archive)

Vendredi 18 août également, le Parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l'opposition, a été privé de la majorité de ses pouvoirs par l'Assemblée Constituante, qui poursuit ainsi la reprise en main du pays amorcée par Nicolas Maduro. (Image d'archive)

Keystone
Le Renseignement vénézuélien a perquisitionné mercredi le domicile de l'ex-procureure générale du pays, Luisa Ortega, une chaviste devenue dissidente, etévincée par l'Assemblée constituante. (Image - mercredi 16 août 2017)

Le Renseignement vénézuélien a perquisitionné mercredi le domicile de l'ex-procureure générale du pays, Luisa Ortega, une chaviste devenue dissidente, etévincée par l'Assemblée constituante. (Image - mercredi 16 août 2017)

Keystone

Un leader étudiant a été tué jeudi au Venezuela lors d'une assemblée générale dans son université, dans le cadre d'une journée de manifestations étudiantes contre le président socialiste Nicolas Maduro et son projet de nouvelle Constitution. Trois autres personnes ont été blessées, selon le parquet qui enquête sur cette affaire.

Le jeune homme, 33 ans, «se trouvait dans une assemblée étudiante. A la fin, un des assistants s'est approché et lui a tiré dessus à plusieurs reprises. Il a ensuite fui à moto», a annoncé le ministère public.

Venezuela: heurts contre la constituante

Les blocages de routes et les accrochages se multipliaient mardi au Venezuela pour protester contre le projet de nouvelle Constitution annoncé par Nicolas Maduro, qui renforce la crise secouant ce pays sud-américain, tandis que pleuvaient les condamnations internationales.

Ces mobilisations étudiantes interviennent dans un climat extrêmement tendu au Venezuela: la vague de manifestations et de violences depuis début avril a fait officiellement une trentaine de morts.

Plusieurs défilés se déroulaient jeudi à partir de centres universitaires où des heurts ont eu lieu, notamment à Caracas.

Le Venezuela est secoué par des violences lors de ces rassemblements contre le projet du président Maduro de convoquer une assemblée constituante, une manoeuvre, selon l'opposition, destinée à repousser les élections qu'elle réclame. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion