Actualisé 06.08.2009 à 17:20

Festival de LocarnoUn Léopard d'honneur pour Isao Takahata

Le Festival de Locarno a remis un Léopard d'honneur au cinéaste japonais Isao Takahata jeudi soir.

Agé de 73 ans, ce réalisateur de dessins animés est connu en Europe pour son drame «Le tombeau des lucioles» sorti en 1988 ou sa série télévisée «Heidi».

Le public de la Piazza Grande a pu visionner en soirée un de ses chefs-d'oeuvre, «Pom Poko réalisé en 1994 et récompensé un an plus tard au Festival d'Annecy. Au milieu des années 70, Isao Takahata a réalisé «Heidi», une série télévisée de 52 épisodes de 30 minutes, inspirée des livres de Johanna Spyri.

La remise du prix s'inscrit dans le cadre de la rétrospective manga, un des points forts du festival. Celle-ci arrive à point nommé pour une partie du public. «Les gens de 30, 40 ans ayant vécu par exemple au Tessin ou en Suisse romande ont grandi avec les dessins animés japonais», note son responsable Carlo Chatrian.

Plusieurs chaînes de télévisions, privées ou publiques, ont diffusé des séries japonaises durant les années 70 et 80, en particulier en France. Elles l'ont fait notamment pour des considérations économiques. Ces dessins animés étaient bien moins coûteux que les productions américaines.

Historiquement, les mangas étaient à l'origine de purs produits commerciaux. Aujourd'hui toutefois, leur valeur artistique est mieux reconnue. La rétrospective ne s'adresse pas qu'aux fans mais à un large public, a souligné jeudi à l'ATS Carlo Chatrian.

Astro, le petit robot

Ce projet a été initié il y a près de trois ans et réalisé conjointement avec le Musée du cinéma de Turin (Italie). L'univers du manga se décline notamment en une trentaine de longs métrages réalisés entre 1958 et nos jours.

Un programme valorise le travail d'Osamu Tezuka, créateur d'»Astro, le petit robot». Les amateurs pourront aussi découvrir des courts métrages des débuts de l'animation japonaise datant des années 1920 à l'après-guerre.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!