Iran: Un léopard sème la panique dans une ville

Actualisé

IranUn léopard sème la panique dans une ville

Le félin a succombé après avoir été touché par deux balles tirées pour sauver la vie d’un policier qu’il venait de blesser.

L’animal est venu dans la ville à la recherche de nourriture.

L’animal est venu dans la ville à la recherche de nourriture.

FarsNews_Agency

Un léopard a été abattu dimanche après avoir attaqué un policier et semé la panique chez les habitants d’une ville du nord de l’Iran, a affirmé un responsable provincial de l’environnement. «Malgré les efforts des vétérinaires, le léopard est mort après avoir été touché par deux balles tirées pour sauver la vie d’un policier», a indiqué à l’agence officielle Irna Moslem Ahangari, chef de l’Unité de protection de l’environnement de la province de Mazandaran.

Dans un premier temps, le porte-parole de ce département, Kamyar Valipour, avait affirmé que l’animal avait été capturé et transporté vers une zone protégée après avoir «attaqué et blessé un policier» dans la localité de Ghaemshahr. Il avait précisé que «l’état de santé du policier n’inspirait pas d’inquiétude».

Le léopard a été capturé et transporté vers la zone protégée de Semeskandeh, dans la même région, avait précisé Irna. Selon M. Valipour, le département chargé de l’environnement de la province enquête pour savoir si l’animal est entré dans la ville depuis des zones boisées ou s’il vivait illégalement chez des habitants.

D’autres animaux sauvages

Selon Hamchahri, quotidien de la mairie, de nombreux animaux sauvages, notamment des loups et des renards, ont été observés ces dernières semaines dans des zones urbaines en Iran. Le journal fait notamment état de la présence d’un ours dans la ville de Marvdasht (sud) et d’une attaque de loup sur deux femmes âgées à Khalkhal (nord-ouest).

(AFP)

Ton opinion

7 commentaires