Russie: Un lionceau sème la panique dans un train
Actualisé

RussieUn lionceau sème la panique dans un train

Une femme russe était interrogée jeudi après avoir introduit dans un train-couchettes un lionceau qu'elle affirmait être un chat, a annoncé la police.

Le félin, qui pesait dans les 50 kilos, a été découvert jeudi matin dans un train entre Moscou et Ekaterinbourg, à 1420 km à l'est de la capitale russe.

«Quand l'animal, qui voyageait sans muselière, a commencé à se comporter de façon agressive, sa propriétaire n'a pas pu le contrôler, a expliqué la police. Elle l'a enfermé dans son compartiment et a demandé au personnel du train de l'aider.»

Sur les documents de voyage de sa propriétaire, l'animal, âgé de 9 mois, «était enregistré comme... chat domestique», a précisé la police.

«Le lionceau était d'abord dans une cage, puis la femme qui l'accompagnait l'a laissé sortir pour une raison ou une autre», a-t-elle précisé.

La police va aussi interroger le personnel du train qui n'a pas effectué les vérifications nécessaires et qui a permis que le lionceau monte à bord, alors qu'il représentait un danger pour les autres passagers. (afp)

Ton opinion