Actualisé 15.01.2020 à 10:05

Suisse-ItalieUn lit contre un bon repas

Deux cuisiniers français voyagent en auto-stop et font à manger à ceux qui leur offrent le gîte. Ils viennent de passer par Genève et Lausanne.

de
Abdoulaye Penda Ndiaye
Deux jeunes cuisiniers français se sont lancés dans une belle aventure qui consiste à préparer à manger aux personnes qui les hébergent. Après la Suisse, ils sont en Italie depuis dimanche soir.

Deux jeunes cuisiniers français se sont lancés dans une belle aventure qui consiste à préparer à manger aux personnes qui les hébergent. Après la Suisse, ils sont en Italie depuis dimanche soir.

Ils voulaient sortir de leur zone de confort. Ils ont été servis. Depuis le 8 janvier, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas pour Clément Gonnet (26 ans) et Franck Ferraris (25 ans). Le duo est parti de Chambéry (F) pour un food-trip en Suisse et en Italie avant un retour en France. Le voyage sac au dos avec un budget de 10 euros par jour pour chacun de ces deux cuisiniers est agrémenté de «rencontres surprenantes, chaleureuses et amicales qui nous font renouer avec les vraies valeurs.»

Ils voulaient sortir de leur zone de confort. Ils ont été servis. Depuis le 8 janvier, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas pour Clément Gonnet (26 ans) et Franck Ferraris (25 ans). Le duo est parti de Chambéry (F) pour un food-trip en Suisse et en Italie avant un retour en France. Le voyage sac au dos avec un budget de 10 euros par jour pour chacun de ces deux cuisiniers est agrémenté de «rencontres surprenantes, chaleureuses et amicales qui nous font renouer avec les vraies valeurs.»

Aventure, gîte et couvert

Les deux jeunes Français ont baptisé leur aventure «We cook 2 meet» pour combiner leurs deux passions: l'aventure et la cuisine. «Les personnes qui nous offrent l'hospitalité, nous leur faisons à manger en nous servant de ce qui se trouve dans leur frigo», ont-ils expliqué lors d'une halte à Lausanne, samedi, après une nuit à Genève la veille. Accueillis à Ouchy dans un studio rustique dépourvu de cuisine, pour respecter le contrat avec leur hôte, ils ont dû faire appel aux moyens du bord: un réchaud à gaz extirpé d'un de leurs sacs à dos, du vacherin et du gruyère. Et la fondue moitié-moitié est prête.

Les deux jeunes Français ont baptisé leur aventure «We cook 2 meet» pour combiner leurs deux passions: l'aventure et la cuisine. «Les personnes qui nous offrent l'hospitalité, nous leur faisons à manger en nous servant de ce qui se trouve dans leur frigo», ont-ils expliqué lors d'une halte à Lausanne, samedi, après une nuit à Genève la veille. Accueillis à Ouchy dans un studio rustique dépourvu de cuisine, pour respecter le contrat avec leur hôte, ils ont dû faire appel aux moyens du bord: un réchaud à gaz extirpé d'un de leurs sacs à dos, du vacherin et du gruyère. Et la fondue moitié-moitié est prête.

C'est en auto-stop qu'ils passent de localité à localité. L'ascenseur émotionnel des deux cuisiniers, en Italie depuis lundi, n'arrête pas de faire des bonds.

C'est en auto-stop qu'ils passent de localité à localité. L'ascenseur émotionnel des deux cuisiniers, en Italie depuis lundi, n'arrête pas de faire des bonds.

Le plat de résistance au printemps

Dans moins de trois semaines, les deux jeunes Français devraient rallier Nice, dernière étape du premier volet de ce voyage culinaire. Une sorte de mise en bouche car, au printemps prochain, ce sera le plat de résistance. «We cook 2 meet» mènera les deux amis du Canada à l'Amérique du Sud en passant par les États-Unis. Et en 2021, ce sera l'étape africaine de leur périple. «Nous sommes en train de vivre la plus belle aventure de notre vie», savourent en choeur Clément Gonnet et Franck Ferraris.

Invités à un repas de fête avec 130 convives

Après plus de trente minutes d'auto-stop bredouille sur un trottoir lausannois samedi, les deux jeunes cuisiniers sont tombés sur un automobiliste attiré par leur toque aux couleurs tricolores. «Il a finalement passé toute la journée avec nous et nous a fait découvrir Montreux et ensuite le château où il habite», s'enthousiasment Clément et Franck. Lundi, l'étape de Martigny(VS) a toutefois tourné court. Pas enchantés par cette ville, ils l'ont vite quittée pour se rendre à Milan grâce à un homme d'affaires qui les a pris en auto-stop. «Nous lui avons préparé un repas pour deux personnes et il a voulu qu'on reste une nuit supplémentaire», expliquent Franck et Clément. Mardi à Milan, les deux amis ont rencontré sur la route, un Italien à la tête de six restaurants qui les a conduits jusqu'à Côme. «Ils nous a invités à une grande fête de chefs d'entreprises avec 130 convives prévu lundi prochain à Monza. Cette fois, nous ne faisons pas à manger», sourient les deux amis.

Menu du soir Les deux cuisiniers français narrent régulièrement leurs aventures sur les réseaux sociaux. Ils donnent ainsi pas mal de détails sur les différents mets préparés à leurs hôtes éphémères. Pour cet homme d'affaires qui les a conduits de Martigny (VS) à Milan (IT), ils ont préparé le menu suivant: ceviche de daurade, gingembre et citron vert, guacamole au pesto, en entrée. En plat, ballottine de volaille aux petits légumes, écrasé de céleri et pommes et jardinières de légumes. Au dessert un crumble pommes-poire , miel et orange sanguine. "Il a tellement aimé, qu'il nous a gardé une nuit de plus", rigolent Franck et Clément !

Menu du soir Les deux cuisiniers français narrent régulièrement leurs aventures sur les réseaux sociaux. Ils donnent ainsi pas mal de détails sur les différents mets préparés à leurs hôtes éphémères. Pour cet homme d'affaires qui les a conduits de Martigny (VS) à Milan (IT), ils ont préparé le menu suivant: ceviche de daurade, gingembre et citron vert, guacamole au pesto, en entrée. En plat, ballottine de volaille aux petits légumes, écrasé de céleri et pommes et jardinières de légumes. Au dessert un crumble pommes-poire , miel et orange sanguine. "Il a tellement aimé, qu'il nous a gardé une nuit de plus", rigolent Franck et Clément !

Menu du soir Les deux cuisiniers français narrent régulièrement leurs aventures sur les réseaux sociaux. Ils donnent ainsi pas mal de détails sur les différents mets préparés à leurs hôtes éphémères. Pour cet homme d'affaires qui les a conduits de Martigny (VS) à Milan (IT), ils ont préparé le menu suivant: ceviche de daurade, gingembre et citron vert, guacamole au pesto, en entrée. En plat, ballottine de volaille aux petits légumes, écrasé de céleri et pommes et jardinières de légumes. Au dessert un crumble pommes-poire , miel et orange sanguine. "Il a tellement aimé, qu'il nous a gardé une nuit de plus", rigolent Franck et Clément !

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!