Actualisé 07.12.2010 à 15:36

«Le monde de Narnia 3»Un livre d'images sans histoire

Le troisième film narrant les aventures d'Edmund et Lucy à Narna reste dans l'esprit des précédents: banal et fastidieux.

de
Fred Ferrari

Changement à la tête de la saga Narnia. Michael Apted («Le monde ne suffit pas») reprend les rennes des mains d'Andrew Adamson, un peu puni parce que «Le prince Caspian» n'a engrangé «que» 419 millions de dollars de recettes (contre 745 pour le premier épisode en 2004). Principale conséquence visible: «L'Odyssée du Passeur d'aurore» est 15 à 20 minutes plus court que les précédents. Mais le reste est toujours du même acabit.

Des effets spéciaux plein les yeux

Edmund et Lucy, accompagné de l'insupportable cousin Eustache, sont projetés dans un univers de conte de fées, avec monstres et merveilles, énigmes et mystères, portes et grimoires. Leur mission? Rassembler sept épées qui sauveront le monde de Narnia des forces du Mal. Le récit alterne magie et moralisme, et ce n'est pas parce qu'il nous en met plein les yeux avec ses effets spéciaux que Michael Apted nous emplit le cœur de bonheur.

«Le monde de Narnia: L’Odyssée du Passeur d’aurore»

De Michael Apted. Avec Georgie Henley, Skandar Keynes

Sortie le 8 décembre 2010.

*

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!