Genève: Un livre met à nu l’opération «Papyrus»
Publié

GenèveUn livre met à nu l’opération «Papyrus»

Une journaliste et une Genevoise reviennent sur le premier projet de régularisation de sans-papiers en Suisse. Le document alterne entre témoignages et prises de recul sur cette action lancée en 2017 au bout du lac.

par
lhu
 Dans cette œuvre de 181 pages, les auteures retracent l’histoire d’un projet pionnier en Suisse: l’opération «Papyrus»

Dans cette œuvre de 181 pages, les auteures retracent l’histoire d’un projet pionnier en Suisse: l’opération «Papyrus»

lhu

«Papyrus – La combinaison gagnante», c’est le titre du livre écrit par la journaliste indépendante Laurence Bolomey et la Genevoise Martine Schweri. Dans cette œuvre de 181 pages, les auteures retracent l’histoire d’un projet pionnier en Suisse: l’opération «Papyrus». Cette dernière, lancée en 2017 à Genève afin de légaliser nombre de sans-papiers, a débouché sur la régularisation de quelque 3000 personnes. En plus du témoignage de plusieurs bénéficiaires, le livre propose un bilan de cette action inédite qui s’est achevée fin 2018, rapporte «Le Courrier».

Citée dans le journal genevois, Laurence Bolomey qualifie le projet d’ «inventif, intelligent, positif pour toute la société puisque les personnes sans statut légal en font partie intégrante. Toutes les craintes, les «appels d’air», ne se sont pas réalisés, selon l’étude de l’université de Genève». Sa co-auteure, Martine Schweri, elle, estime que «l’intelligence de Papyrus, c’est de ne pas toucher à la loi, mais simplement de préciser les critères de régularisation, de limiter la marge d’interprétation». Elle encourage d’ailleurs le reste du pays à «profiter de l’expérience genevoise, de son héritage, de sa méthode» et «espère que ça fera des émules dans d’autres cantons et qu’une pareille opération pourra revoir le jour à Genève».

Ton opinion

93 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pif Paf

08.04.2021, 18:58

Après avoir dissimulé leurs présence des années, tout en connaissant les conséquences humaines et sociales qui en découdraient, ils n'avaient plus le choix et ça continue...

hervy

08.04.2021, 18:47

Ce livre est une arnaque, qui biaise la réalité ! Plus on régularise, plus on les remplace ! Mais de cela ce livre n'en parle pas...Pas crédible pour un sou, mais cela rapporte à leurs "auteurs" manifestement !

Les Orphelins - par Bessora

08.04.2021, 15:15

Née à Bruxelles en 1968, notre adorable Genevoise Bessora grandit en Europe, aux États-Unis et en Afrique. À la suite d’un voyage en Afrique du Sud, elle reprend des études d’anthropologie à Paris puis publie de nombreux romans, dont Les Taches d’encre, prix Fénéon en 2001 et Cueillez-moi jolis Messieurs qui a reçu le Grand prix littéraire d’Afrique noire en 2007. Elle a rencontré l’un de ces orphelins, Peter (à droite sur la photo de couverture), à qui ce roman est dédié. PS: Chère Madame Bessora, nous, les saisonniers, les esclaves et les orphelins du monde entier, nous aimerions vous ressembler, avoir des enfants à votre image, et fêter notre 1er août avec vous de deux côté.