Lucerne: Un livreur de bière au coeur d'un trafic de fûts
Actualisé

LucerneUn livreur de bière au coeur d'un trafic de fûts

La semaine passée, un ancien employé d'Eichof a écopé d'une peine pécuniaire avec sursis de 100 jours-amende à 80 francs pour avoir volé des milliers de litres du breuvage depuis 2012.

par
ofu

Son stratagème était simple, mais efficace. Un livreur de bière de la marque Eichof a régulièrement chargé plus de fûts que nécessaire dans son camion avant de se rendre chez les clients. Le surplus, il l'a vendu au noir à divers restaurants de la région lucernoise, rapporte «Blick» sur son site.

Selon la «Zentralschweiz am Sonntag», l'homme a ainsi subtilisé près de 2400 litres de bière depuis 2012. Ce qui représente environ 120 tonneaux à 20 litres, d'une valeur totale de 13'500 francs.

«Des enquêtes sont en cours contre plusieurs autres livreurs»

Contactée, l'entreprise Heineken – à laquelle appartient Eichof – explique que le chauffeur a profité d'une faille dans le système pour gruger son employeur. En effet, les palettes de bouteilles de bières et de canettes sont préparées par des employés de la boîte qui les remettent ensuite aux livreurs. Mais ce n'est pas le cas pour les fûts, qui sont préparés directement par les chauffeurs.

Le porte-parole de Heineken, Urs Frei, explique: «Il a régulièrement chargé plus de fûts dans son camion que nécessaire.» Et d'ajouter: «Des enquêtes sont en cours contre plusieurs autres livreurs.» Dorénavant, les chauffeurs n'auront plus le droit de préparer les fûts. Une tierce personne le fera, comme c'est actuellement le cas pour les palettes.

Le voleur de bière, qui a été licencié, a été condamné la semaine dernière à une peine pécuniaire avec sursis de 100 jours-amende à 80 francs. Il a également écopé d'une amende de 1500 francs.

Ton opinion