États-Unis: Un logiciel malveillant sauve un condamné
Actualisé

États-UnisUn logiciel malveillant sauve un condamné

Un homme contraint à la prison à perpétuité aura droit un nouveau jugement, les retranscriptions du procès ayant été effacées suite à un virus informatique.

par
man

Randy Chaviano, 26 ans, et son avocat ont bien fait de faire appel d'un jugement datant de 2009. Une cour d'appel a en effet finalement rejeté, la semaine dernière, la condamnation à perpétuité du jeune homme pour le meurtre d'une personne venue chez lui pour acheter de la drogue. La défense estimait qu'un médecin légiste n'avait pas témoigné correctement et qu'il n'y avait pas assez de preuves pour montrer que le duplex du coupable était effectivement la scène du crime.

Ce ne sont toutefois pas les arguments de l'avocat qui ont été déterminants pour le disculper provisoirement, mais un problème informatique. La greffière, qui était censée enregistrer la totalité des audiences du procès sur papier et de manière numérique a en effet accidentellement effacé la majeure partie des dossiers. Par manque de papier, elle avait transféré les retranscriptions sur son ordinateur, mais ce dernier a été victime d'un virus informatique, rapporte le Ney York Daily News.

Lorsque les avocats ont commencé à chercher les dossiers dans le cadre de la procédure d'appel, ils se sont aperçus que seule une audience préliminaire et la plaidoirie finale subsistaient. Tout le reste avait été perdu. Randy Chaviano aura donc droit à un nouveau procès. Quant à la greffière, elle ne repassera pas devant le tribunal. Son erreur lui a valu le licenciement.

Ton opinion