Actualisé 24.11.2009 à 17:18

Grippe A/H1N+Un lot de vaccins retiré au Canada

Le laboratoire pharmaceutique GlaxoSmithKline a annoncé mardi à Londres qu'il avait demandé au personnel médical du Canada de ne pas utiliser un lot d'environ 170.000 doses de vaccin contre la grippe A/H1N1.

Cette décision fait suite à la crainte qu'il ne déclenche des allergies qui pourraient s'avérer dangereuses.

Une porte-parole de GlaxoSmithKline, Gwenan White, a précisé que sa société avait fait cette démarche après avoir reçu des informations selon lesquelles un lot de vaccin contre la grippe A/H1N1 pourrait avoir provoqué plus de réactions allergiques que la normale.

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, aucun des vaccins provenant de ce lot n'a été distribué au Québec. Ceux-ci auraient été livrés en Ontario et au Manitoba.

Six personnes touchées

Six personnes ont subi une réaction allergique au Canada, a dit Tim Vail, le porte-parole de la ministre canadienne de la Santé, Leona Aglukkaq. Le lot affecté contenait environ 170 000 doses de vaccin.

Mme White n'a pas voulu dire combien de doses avaient été administrées avant l'émission du rappel, mais M. Vail a indiqué que la majorité l'avait été. Il a ajouté n'avoir rien constaté qui soit bizarre avec le vaccin. Il pourrait s'agir d'une anomalie statistique, selon lui.

Enquête en cours

GlaxoSmithKline fait enquête sur ce seul lot au Canada. Mme White affirme que les autres doses distribuées à travers le monde ne sont pas touchées.

Selon Gwenan White, GlaxoSmithKline a écrit aux responsables des services médicaux au Canada pour leur conseiller d'arrêter d'utiliser ce lot le 18 novembre. Elle a ajouté qu'un total de 7,5 millions de doses de vaccin avaient été distribués au Canada.

Prudence de mise

Le responsable de la santé publique du Manitoba, le docteur Joel Kettner, a indiqué faire preuve de prudence et se plier aux conseils de GlaxoSmithKline. Il a aussi incité la population au calme, en expliquant que les réactions allergiques surviennent peu de temps après la vaccination, sont de courte durée et n'entraînent pas de problèmes de santé à long terme.

Le gouvernement de l'Alberta a aussi respecté le rappel de GlaxoSmithKline, même s'il ne rapporte aucune augmentation des réactions allergiques.

GlaxoSmithKline possède des bureaux d'affaires à Montréal, à Laval et à Québec, ainsi que des usines de production à Québec et à Laval. Jusqu'ici, environ deux millions de Québécois ont été vaccinés contre la grippe A (H1N1). (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!