Actualisé 07.10.2010 à 14:10

Dommages-intérêtsUn magazine dédomagera Lily Allen

Lily Allen a accepté jeudi excuses et dommages-intérêts du magazine français «So Foot» qui lui avait prêté à tort des propos désobligeants à l'encontre de deux footballeurs anglais.

Lily Allen a été «disculpée», en a conclu son avocat.

Lily Allen a été «disculpée», en a conclu son avocat.

Richard Dugdale, avocat de So Foot, a indiqué à la cour que le magazine présentait «ses sincères excuses à la plaignante pour les dommages provoqués, ainsi que le trouble et la gêne qui lui ont été causés par la publication de l'article».

Selon Mark Thomson, avocat de Lily Allen, le magazine a reconnu que la chanteuse n'avait jamais été interviewée par So Foot qui lui avait prêté des propos peu amènes contre les footballeurs anglais David Beckham et Ashley Cole, dans un article publié en mai 2009.

Lily Allen a été «disculpée», en a conclu son avocat. Le montant des dommages-intérêts n'a pas été dévoilé.

La chanteuse a déjà accepté 10 000 livres (15 400 francs) de la part du tabloïde britannique The Sun, qui avait reproduit les affirmations de So Foot. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!