PAKISTAN: Un maire tué au Pakistan dans un attentat
Actualisé

PAKISTANUn maire tué au Pakistan dans un attentat

Un haut responsable sunnite, maire de district, a été tué dans un attentat dans une mosquée du nord-ouest du Pakistan, alors que le bilan de l'attentat-suicide de la veille dans un village voisin s'alourdissait, à 40 morts, a annoncé la police samedi.

La police ne précisait pas si les deux étaient liés. L'attentat, qui a frappé peu avant minuit la mosquée du village d'Och, proche de la ville de Hangu, a causé la mort du maire de district Haji Khan Afzal et blessé trois autres personnes.

La veille, un attentat-suicide à la voiture piégée avait frappé un hôtel chiite du village d'Usterzai, dans la banlieue de la ville de Kohat. Le bilan s'est alourdi à 40 morts, cinq des blessés ayant succombé à l'hôpital alors que six nouveaux cadavres étaient retrouvés dans les décombres, a précisé le chef de la police locale Ali Hassan.

Selon la presse locale, l'attentat a été revendiqué par un groupuscule mal connu, le Lashkar-e-Jhangvi al-Almi. Ce groupe serait lié au Lashkar-e-Jhangvi, organisation sunnite extrémiste interdite proche d'Al-Qaïda.

Cette dernière vague d'attentats dans un nord-ouest pakistanais en proie à l'insurrection talibans intervient alors que le ramadan, le mois sacré du jeûne musulman, touche à sa fin.

nc/v (ap)

Ton opinion