Actualisé 19.10.2009 à 20:30

Fribourg

Un malin falsifiait ses tickets de parc

En photocopiant un coupon payé dix centimes, un homme garait sa voiture toute la journée. Il a été pincé par la police.

de
Nicolas Maradan

Futé, un quinquagénaire pensait avoir trouvé un stratagème pour parquer sa voiture à moindres frais. Le matin, il payait dix centimes à l'automate pour un ticket de parking. Ensuite, il le photocopiait et, par quelques habiles manipulations, modifiait l'heure de validité afin de pouvoir laisser son véhicule sur la place jusqu'à la fin de la journée. Il plaçait ensuite le billet derrière son pare-brise et s'absentait jusqu'au soir.

Entre février et mars, il a procédé ainsi à plusieurs reprises. Mais à malin, malin et demi. Des agents de la police de la ville ont vite repéré le manège. Alors que le stationnement coûte un franc par heure, ils ont en effet remarqué qu'à 17h30, un ticket payé dix centimes était encore valable jusqu'à 18h57. Ils ont constaté par trois fois de telles imprécisions sur le même véhicule, garé dans la même rue. Si bien qu'au soir du 3 mars, des policiers attendaient le quinquagénaire devant sa place de parc. Après enquête, le fraudeur a fini par avouer les faits le 2 avril.

En août, le juge d'instruction a reconnu le mauvais payeur coupable de faux dans les titres et d'obtention frauduleuse d'une prestation. Il a été condamné à payer une amende de 500 fr. et devra se soumettre à 20 heures de travail d'intérêt général.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!