Argovie: Un manager de Jelmoli étrangle son voisin

Actualisé

ArgovieUn manager de Jelmoli étrangle son voisin

Un cadre de la chaîne de magasins Jelmoli s'en est violemment pris à son voisin sexagénaire. La raison? Une banale dispute entre bambins. La victime a porté plainte.

par
hal/ofu

«J'ai eu la peur de ma vie», se rappelle un Argovien de 60 ans. Le 18 août dernier, il s'est retrouvé au coeur d'une violente dispute avec un cadre de Jelmoli. Tout a commencé par une bagarre entre le fils du sexagénaire et la nièce du manager de la chaîne de magasins. Les deux enfants, âgés de 10 ans, jouaient ensemble devant leurs maisons à Berikon (AG).

Selon le cadre, le compagnon de jeu de sa nièce aurait commencé à frapper la fillette avec une pelle. Enervé, il aurait saisi le garçon par le bras et l'aurait amené voir son père, qui est aussi son voisin. C'est à ce moment-là que la dispute a dégénéré entre les deux adultes. «Il m'a sauté dessus par-derrière et m'a frappé au buste et au visage. Ensuite, il m'a étranglé. Je me suis évanoui trois fois», raconte l'Argovien de 60 ans.

Version divergente

La version du cadre est toute autre: «Il m'a insulté avant de dire que ma femme était une salope et qu'elle me trompait. Je ne pouvais pas supporter ça, alors je l'ai plaqué au sol et je lui ai fait une prise d'étranglement.» Selon le manager, il n'a pas été très violent.

C'est une patrouille de la police argovienne qui a mis fin à la bagarre. Le voisin a porté plainte contre le cadre pour lésions corporelles intentionnelles. «Je regrette ce qui s'est passé, je n'ai pas pu me contrôler sur le coup. Mais à aucun moment je n'ai frappé mon voisin», assure le manager.

Ton opinion