Mondial 2018: Un match délicat pour le Portugal
Actualisé

Mondial 2018Un match délicat pour le Portugal

Pour se qualifier, l'équipe de Cristiano Ronaldo est quasiment contrainte de battre la Hongrie samedi prochain.

Le Portugal accuse actuellement trois points de retard sur la Suisse, leader du groupe B. (Vendredi 24 mars 2017)

Le Portugal accuse actuellement trois points de retard sur la Suisse, leader du groupe B. (Vendredi 24 mars 2017)

AFP/Archives

Le Portugal n'a déjà presque plus le droit à l'erreur dans les éliminatoires à la Coupe du monde 2018. S'ils entendent disputer une «finale» du Groupe B, le 10 octobre contre la Suisse, les champions d'Europe doivent l'emporter samedi à Lisbonne face à la Hongrie

Un adversaire à ne pas sous-estimer

Battus 2-0 à Bâle en septembre dernier, Cristiano Ronaldo et Cie accusent trois points de retard sur leurs rivaux helvétiques. C'est dire que si les Suisses s'imposent samedi face à la Lettonie, les Portugais devront en faire de même deux heures et demie plus tard contre les Hongrois. Et ça, cela ne sera pas une sinécure.

Les Suisses peuvent en témoigner, eux qui avaient sué pour s'imposer 3-2 mi-octobre à Budapest. Les Portugais sont aussi très bien placés pour savoir à quel point les Magyars sont coriaces. N'avaient-ils pas arraché un match nul 3-3 contre cette même équipe lors du dernier Euro en France, s'offrant in extremis une place en 8e de finale ?

Eviter l'épreuve des barrages

Le Portugal ne va donc pas sous-estimer la Hongrie, troisième de ce Groupe B à cinq points des leaders suisses. Méfiante, la Seleção le sera d'autant plus qu'elle doit composer sans deux joueurs importants, Nani et Adrien Silva, tous deux blessés.

Souvent contraint de disputer un barrage pour se qualifier pour les tournois majeurs - Coupe du monde 2010 et 2014, Euro 2012 -, le Portugal n'a pas envie de s'infliger de telles frayeurs pour aller en Russie. Mais en grillant d'entrée un joker face à la Suisse, la sélection de Fernando Santos est condamnée à aligner les victoires, à commencer samedi soir face aux Hongrois. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion