Etats-Unis: Un match devant 10'000 personnes avant de mourir
Actualisé

Etats-UnisUn match devant 10'000 personnes avant de mourir

Atteinte d'une tumeur en phase terminale, une jeune étudiante réalisera l'un de ses rêves les plus fous: disputer une rencontre de basketball dans une salle pleine à craquer.

par
joc

Atteinte d'une forme rare de tumeur au cerveau, Lauren Hill, 19 ans, n'a plus que quelques mois à vivre. A l'annonce de cette terrible nouvelle, il y a un an, la jeune femme établie à Cincinnati (Ohio) a craqué: «J'ai alors demandé à Dieu si je pouvais faire quoi que ce soit. Je voulais savoir pour quelles raisons il m'avait envoyée sur cette terre. Ce qui me pousse à continuer, c'est de savoir pourquoi je suis là», confie l'Américaine à «USA Today».

Apaisée, l'étudiante en première année a décidé de laisser son empreinte avant de s'en aller vers d'autres cieux. Sa priorité: son équipe de basketball de la petite Université de Saint Joseph, avec laquelle elle a toujours rêvé de pouvoir évoluer. La saison passée, Lauren avait continué de s'entraîner et de participer à tous les matches avec son équipe du lycée, forçant l'admiration de ses coéquipières. Aujourd'hui, la jeune femme enchaîne les apparitions télévisées et les interviews à la radio pour sensibiliser le public au cancer des jeunes. Un engagement qui lui demande énormément d'efforts, d'autant plus que sa maladie et les médicaments qu'elle doit prendre pour prolonger son espérance de vie l'assomment.

«Ce qui importe, c'est ici et maintenant»

Le courage et la détermination de Lauren ont tôt fait de toucher les Américains, et son histoire a rapidement fait le tour du pays. Avant de s'avouer vaincue par la maladie, l'étudiante aura l'occasion de réaliser un rêve fou: jouer son premier match en championnat universitaire devant 10'000 spectateurs. Après cela, la jeune femme rangera définitivement son maillot. La NCAA, qui organise l'événement en l'honneur de la joueuse, a fait en sorte que la partie se déroule près de chez elle.

D'abord agendé au 15 novembre, le premier match de la saison universitaire, qui doit opposer l'Université de Saint Joseph à celle d'Hiram, a été avancé d'un commun accord de deux semaines. Dimanche 2 novembre, la rencontre se déroulera au Xavier's Cintas Center. Les 10'000 places disponibles ont toutes été vendues. «Je veux aider les gens à vivre le moment présent parce que rien n'est jamais acquis. Tout peut arriver à n'importe quel moment. Ce qui importe, c'est ici et maintenant», confie Lauren.

Ton opinion