25.07.2020 à 18:30

Football

Un match nul qui n’arrange pas du tout Sion

Incapable de prendre le meilleur sur Thoune (1-1), le club valaisan vit toujours dangereusement. Havenaar a répondu à Ndoye. En tête, Saint-Gall s’accroche.

de
Nicolas Jacquier, Sion
Pajtim Kasami et le FC Sion restent à la place de barragiste.

Pajtim Kasami et le FC Sion restent à la place de barragiste.

Keystone

C’était ce que l’on a coutume de nommer un match à six points, avec l’impératif de ne pas se louper. Pour Sion, la venue du FC Thoune s’apparentait à un quitte ou double, avec la perspective, en cas de victoire, de reprendre la 8e place à son adversaire du jour, un scénario offrant de belles chances de maintien direct à la faveur du match en retard que les Valaisans rattraperont mardi à Zurich…

Mais Sion n’a pas réussi à l’emporter, Thoune conservant son petit matelas de trois points d’avance. Dans l’optique de la 8e place, c’est évidemment une très mauvaise opération comptable pour le club de Tourbillon. Dans une rencontre terriblement crispante, les protégés de Tramezzani avaient pourtant eu le bonheur d’ouvrir la marque à la 80e minute mais leur avantage n’a duré que quatre petites minutes.

Un seul changement

Au sein d’une formation au sein de laquelle Tramezzani n’avait opéré qu’un seul changement par rapport au onze de départ aligné mercredi à Lucerne – Lenjani retrouvant son poste de latéral gauche pour y remplacer Theler -, Sion avait pourtant connu une excellente entrée en matière. Sauf que sa domination ne se traduisit pas au tableau d’affichage, en dépit de plusieurs occasions résultant le plus souvent de frappes lointaines. Mais celle de Grgic s’écrasa sur le poteau (9e) alors que l’essai de Baltazar trouvait un Faivre attentif (20e). Lancé en profondeur, Itaitinga y alla ensuite de son petit solo, cherchant trop grossièrement le penalty – il y avait tellement mieux à faire.

Acculé jusque-là dans son camp, Thoune se dit alors qu’il avait sans doute tort de trop spéculer, constatant aussi la fébrilité d’une défense valaisanne pas toujours sereine dans ses sorties de balle souvent hasardeuses sinon dangereuses. À ce petit jeu-là, la chance la plus nette de la première période échut à l’inévitable Ridge Munsy (36e), dont la puissante volée vit Fickentscher se faire l’auteur d’un réflexe salvateur privant Thoune de virer en tête à la pause.

Joie éphémère

Conscient que ce nul ne l’arrangeait pas, Sion manifesta quelques velléités dès la reprise. Avant de connaître un nouveau frisson quand Munsy, idéalement placé, ne justifiait pas sa réputation de «tueur» des surfaces en frappant en force au-dessus de la barre (62e). Une poignée de secondes plus tard, c’est Uldrikis, pourtant absolument seul, qui ne cadrait même pas sa tête.

Les Valaisans pensaient avoir trouvé la récompense de leurs efforts à la 80e, lorsque Ndoye, d’un coup de tête rageur, exploitait un corner de Grgic. Mais leur joie fut éphémère puisque quelques instants plus tard, Havenaar, servi par Tosetti, se muait un buteur providentiel pour les Bernois.

1-1 seulement à l’arrivée. Ce bon point pour Thoune n’en est pas un pour les Valaisans. Au moment où l’étau se resserre, Sion est certes invaincu depuis cinq 5 matches (9 points), mais il demeure toujours aujourd’hui le principal candidat à une place de barragiste dont il n’est pas parvenu à se défaire.

Sion – Thoune 1-1 (0-0)

Tourbillon, 1000 spectateurs. Arbitre: M. Schärer.

Buts: 80e Ndoye 1-0, 84e Havenaar 1-1.

Sion: Fickentscher; Maceiras, Bamert, Ndoye, Lenjani; Zock; Toma (62e Uldrikis), Baltazar, Grgic; Kasami, Itaitinga (87e Khasa). Entraîneur: P. Tramezzani.

Thoune: Faivre; Kablan (18e Glarner), Havenaar, Stillhart, Hefti; Bertone, Fatkic (83e Rapp), Gr. Karlen (68e Castroman), Hasler (83e Tosetti); Bande (46e Salanovic), Munsy. Entraîneur: M. Schneider.

Notes: Sion sans Raphael, Cavaré, Patrick (blessés), Ruiz (pas convoqué). Thoune sans Hediger, Roth et Sutter (blessés). 9e: une frappe de Grgic est renvoyée par le poteau. 18e: sortie de Kablan sur blessure.

Avertissements: 22e Havenaar, 33e Baltazar, 40e Lenjani, 67e Fatkic, 90e Glarner.

Saint-Gall s’accroche

Le FC Saint-Gall s’est imposé 3-1 samedi soir à Zurich et revient à deux points du leader Young Boys qui reçoit dimanche Lucerne.

Après la claque reçue mercredi à domicile contre Bâle (0-5), les hommes de Peter Zeidler se sont repris au Letzigrund. Un penalty accordé par l’arbitre Adrien Jaccottet et transformé par Jordi Quintilla à la deuxième minute les a bien lancés. Néanmoins, les deux équipes sont arrivées à la mi-temps sur le score de 1-1, Benjamin Kololli ayant égalisé à la 16e minute.

Mais cette parité n’a pas duré, Cedric Itten a lancé la deuxième mi-temps comme la première pour ses couleurs en marquant après trois minutes (48e). Cette avantage, les Saint-gallois ne l’ont plus laissé filer, aggravant même la marque par Jérémy Guillemenot à la 75e.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
30 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Kimo

26.07.2020 à 17:57

Pourquoi les gens ils se prends la tête pour un sport aussi nul? C'est bizarre je trouve moi.

Cricrilechêne

26.07.2020 à 13:46

Constantin achète des mulets, en espérant les revendre aux prix d’un cheval de courses.... mais depuis le temps,il devrait se rendre compte que ça fonctionne pas, et que le club fait du sur place ! En plus aucune identité valaisanne, sympa pour les supporters.

Crocodeel

26.07.2020 à 08:51

Quand je pense que les toccards de joueurs sédunois ont eu le toupet de critiquer Henchoz... Faut les virer, Constantin prends tes responsabilités au lieu de changer d’entraîneur change moi ces rigolos!