Actualisé 06.09.2019 à 05:15

Football

Un match nul rageant pour la Suisse en Irlande

Les hommes de Vladimir Petkovic ont encore craqué en fin de partie en Irlande (1-1). Un nul qui n'arrange pas leurs affaires, dans la quête d'une qualification pour l'Euro 2020.

de
Robin Carrel, Dublin

L'équipe de Suisse n'a donc pas appris de ses erreurs de la rencontre contre le Danemark (3-3), au début de l'année. On a très longtemps cru qu'elle n'allait pas y arriver, à Dublin, et on a fini... par avoir raison. Car malgré l'exploit personnel de Fabian Schär à un gros quart d'heure de la fin de la rencontre, les Helvètes ne sont rentrés qu'avec un point en banque. La faute au premier but international du vétéran David McGoldrick à cinq minutes du coups de sifflet final.. La Suisse a mis une grosse vingtaine de minutes – les mauvaises langues diront plus d'une mi-temps... - à rentrer enfin dans la partie, à l'Aviva Stadium. La troupe de Vladimir Petkovic a semblé se mettre au niveau d'un XI irlandais très, très limité techniquement. Il a fallu un percée à l'arrachée de James McClean à la 13e minute pour que le réveil sonne une première fois.

Rodriguez se rate

Dans la foulée, Rodriguez s'est retrouvé dans trois bons coups ou presque, entre les 21e et 25e minutes. Mais le latéral gauche du Milan AC n'a d'abord trouvé personne d'un centre tendu, a vu sa tête être boxée par le gardien Darren Randolph, avant de manquer totalement une volée du gauche, qui aurait dû mettre davantage en danger le portier adverse. Cette première mi-temps ratée aurait même pu être sanctionnée par le contre rondement mené par David McGoldrick à quelques secondes du thé. L'attaquant de Sheffield United n'a pas su choisir entre tir et centre et le ballon est passé entre son coéquipier et le poteau droit de Yann Sommer.

Schär ne suffit pas

Ce sont finalement les déboulés de Fabian Schär depuis l'arrière qui ont été les principales opportunités pour les siens. Mais à l'instar de ses deux frappes entre la pause et l'heure de jeu, le gardien irlandais était plutôt du genre serein. Il l'était moins quand Breel Embolo s'est retrouvé en bonne position à la 62e. L'attaquant de Mönchengladbach a toutefois glissé et le ballon a filé en 5 mètres. Schär, lui, a clairement pu voir pendant une heure que les espaces pouvaient s'ouvrir s'il insistait. Bien lui en a pris. Au terme d'une action d'école, avec Zakaria puis Embolo au relais, le défenseur de Newcastle a parfaitement ouvert le pied et le score à la 74e. De quoi rêver à la victoire, si la Suisse ne retombait pas une nouvelle fois dans ses travers. La transversale touchée par Glenn Whelan à la 85e aurait dû suffire comme avertissement. Mais dans la foulée, McGoldrick convertissait de la tête un centre lointain.

Octobre sera chaud

Ces deux points laissés en route en Irlande, comme quelques mois plus tôt contre le Danemark, sont un coup dur. Car si l'Irlande a toujours joué deux matches de plus que son adversaire de jeudi soir, elle n'en conserve pas moins six longueurs d'avance. Dans le même temps, toujours dans ce groupe D, le Danemark est logiquement allé s'imposer à Gibraltar 0-6, grâce à des buts de Robert Skov, Thomas Delaney, et des doublés de Christian Eriksen et de Christian Gytkjaer. Les Danois ont trois points de bonus par rapport aux Helvètes, avec une rencontre de jouée en plus. Le mois d'octobre, avec le déplacement à Copenhague et la réception de l'Irlande, s'annonce chaud.

Irlande - Suisse 1-1 (0-0)Aviva Stadium, Dublin. Environ 45'000 spectateurs.

Arbitres:del Cerro Grande, Yuste Jimenez/Alonso (Esp).

Buts: 74e Schär 0-1. 85e McGoldrick 1-1. Irlande: Randolph, Coleman, Duffy, Keogh, Stevens; Hourihane (82e Hogan), Whelan, Hendrick; Robinson (58e Judge), McGoldrick (92e Browne), McClean. Entraîneur: Mick McCarthy. Suisse: Sommer; Elvedi, Schär, Akanji; Xhaka; Mbabu (94e Fernandes), Zakaria, Freuler (90e Mehmedi), Rodriguez; Embolo (86e Ajeti), Seferovic. Entraîneur: Vladimir Petkovic. Notes: la Suisse notamment sans Shaqiri. Avertissement: 14e Stevens, 76e Mbabu, 95e Schär. 85e, Whelan tire sur la barre

Le Danemark logique vainqueur à Gibraltar

Les Danois, qui évolue dans le même groupe que la Suisse, se sont imposés 6-0 à Gibraltar. A lire ici.

Vargas remplace Seferovic

Après le match de qualification à Dublin contre l'Irlande (1-1) dans le cadre de la qualification pour l'Euro 2020, Haris Seferovic a été remplacé par Ruben Vargas (FC Augsbourg) dans le contingent de Vladimir Petkovic. L'attaquant du Benfica est rentré au Portugal où sa femme va donner prochainement naissance à leur premier enfant.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!