Carouge: Un matou joue au chat perché durant quatre longs jours
Actualisé

CarougeUn matou joue au chat perché durant quatre longs jours

L'intervention des pompiers n'a pas permis de déloger le félin. L'animal s'est finalement dépêtré de sa mésaventure tout seul.

par
Henri Della Casa

Pris à son propre piège! Un chat a séjourné quatre jours au sommet d'un tronc, au bord du cimetière de Carouge. Probablement apeuré par un chien pour grimper si haut, le matou de race européenne n'a plus pu, ou voulu, retrouver la terre ferme. «On le voyait là, sans bouger, sans rien à manger», raconte une résidente inquiète d'un immeuble voisin.

Alertés, les pompiers du Service d'incendie et de secours (SIS) ont donc pris les choses en main mardi. Mais le camion pouvant difficilement se déplacer entre les sépultures, la grande échelle ne parvient pas à atteindre minet. Quant à l'échelle portable, elle se révèle... trop courte.

Renforts appelés

Sur les conseils de la commune, SOS Chats a alors fait appel à une entreprise d'élagage. Les arboristes-grimpeurs ont usé de leurs techniques propres, projetant un sac lesté par-delà les branches, dans le but de monter à l'arbre. Un, deux, puis trois essais.

Ce branle-bas de combat aura payé, ou presque: le félin se décide enfin à descendre de son propre chef. «Il a sauté de branche en branche, raconte Valérie Derivaz, présidente de SOS Chats. Puis il a effectué un dernier bond de trois mètres et atterri dans un feuillage». Et le chat perché de déguerpir illico.

La facture des élagueurs sera envoyée à SOS Chats. Ce félin est en fait un habitué des lieux, nourri qu'il est par les employés du cimetière. «Il s'agit d'un chat errant», présume Valérie. Le SIS intervient environ 150 fois par an pour déloger une bête en mauvaise posture, informe son premier-lieutenant.

Ton opinion