Justice: Un médecin accusé d'homicide rejugé
Actualisé

JusticeUn médecin accusé d'homicide rejugé

Le procès en appel d'un médecin de 36 ans a débuté vendredi à Genève. Accusé d'homicide par négligence, le praticien avait écopé en première instance d'une peine de 45 jours-amende avec sursis.

Le procès en appel d'un médecin de 36 ans accusé d'homicide par négligence s'est ouvert vendredi à Genève. La justice reproche au prévenu d'avoir administré à un détenu de 20 ans un mélange de médicaments ayant entraîné la mort.

En juillet dernier, le Tribunal de police avait condamné le médecin à 45 jours-amende avec sursis. L'accusé a recouru contre ce jugement et demande son acquittement devant la chambre pénale d'appel. Le représentant du Ministère public requiert de son côté un verdict de culpabilité, comme en première instance.

Drame en 2007

Le drame s'est déroulé en 2007 dans le quartier cellulaire psychiatrique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Le jeune homme, incarcéré pour trafic de drogue, avait été admis dans cette unité de soins car il supportait très mal la prison. Pour soulager ses souffrances, le médecin lui avait prescrit de la méthadone.

Le jeune détenu à qui on avait déjà administré quatre autres substances psychotropes est mort 24 heures après d'intoxication. La méthadone est notamment utilisée comme substitut à l'héroïne dans les programmes de sevrage. Le patient aurait confié au médecin son envie d'en consommer. (ats)

Ton opinion