Traitement anti-Covid - Un médicament acheté par la Suisse ne serait pas efficace contre le variant Delta
Publié

Traitement anti-CovidUn médicament acheté par la Suisse ne serait pas efficace contre le variant Delta

Un traitement par anticorps acheté par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et utilisé dans les cas sévères de coronavirus a échoué lors de nouveaux tests.

par
Daniel Krähenbühl, Gabriela Graber/cde
Certains médicaments, efficaces contre des variants antérieurs du Covid, ne seraient pas efficaces contre le variant Delta.

Certains médicaments, efficaces contre des variants antérieurs du Covid, ne seraient pas efficaces contre le variant Delta.

Eli Lilly

L’effet d’un médicament anti-Covid sur le variant Delta est mis en doute par une étude de l'Université de Cambridge. Les chercheurs de l’équipe du professeur Ravi Gupta ont étudié l’efficacité des cocktails d’anticorps utilisés pour soigner les cas sévères de coronavirus. Dans cette étude, le groupe de scientifiques a également testé les substances actives qui seront utilisées en Suisse: casirivimab, imdevimab et bamlanivimab. Les résultats sont décevants: «Le bamlanivimab, qui a prouvé son efficacité dans un essai clinique contre les variants antérieurs, n’a pas été en mesure de neutraliser le variant Delta.» À noter que l’étude n’a pas encore été examinée par un panel d’experts.

L’imdevimab fait partie du cocktail de deux anticorps REGN-COV2, un médicament développé pour produire une résistance au coronavirus. Il n’a pas non plus montré le même effet que contre les variants précédents. Le deuxième ingrédient du cocktail, le casirivimab, s’est également avéré être moins efficace contre le variant Delta, écrivent les auteurs sur Twitter.

Selon Christian Garzoni, infectiologue et directeur de la clinique Moncucco à Lugano, les auteurs de l’étude ont en effet montré que l’anticorps appelé bamlanivimab fonctionne mal contre le variant Delta. Ce traitement a pourtant déjà été acheté par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Pour Garzoni, «la Confédération a acheté ce qui était disponible. C’était la bonne décision.»

D’un autre côté, l’infectiologue se réjouit que l’étude ait prouvé l’efficacité de l’anticorps sotrovimab contre le variant Delta. «La Confédération a récemment signé un contrat pour l’achat de 3000 doses de ce médicament», précise-t-il. Cet anticorps avait d’ailleurs été découvert et développé par la société Humabs Biomed, basée à Bellinzone.

Quant à la Confédération, elle «vise une stratégie de diversification des risques, c’est pourquoi elle recherche des contrats pour différents produits prometteurs», a déclaré un porte-parole de l’OFSP.

Ton opinion