Etats-Unis: Un membre des «sept du Texas» va être exécuté
Publié

Etats-UnisUn membre des «sept du Texas» va être exécuté

Le Texas doit exécuter mardi un Américain qui, avec six autres fugitifs, avait tué un policier lors d'une cavale meurtrière en 2000.

Les Etats-Unis ont procédé à 21 exécutions depuis le début de l'année, dont onze au Texas.

Les Etats-Unis ont procédé à 21 exécutions depuis le début de l'année, dont onze au Texas.

AFP/archive/photo d'illustration

Joseph G., 47 ans, doit être exécuté par injection létale à 18h locales (1h du matin) dans la chambre de la mort du pénitencier de Huntsville (sud). Il avait tué un policier lors d'une cavale meurtrière en 2000 avant d'être arrêté en partie grâce au programme télévisé «America's most wanted».

Condamné à 50 ans de prison pour avoir tué un ami lors d'une bagarre, il avait participé avec six autres détenus de l'établissement de haute sécurité Connally dans le sud du Texas, à une évasion restée dans les annales.

Les sept hommes avaient assommé des gardiens pour leur voler leurs uniformes et en avaient forcé un autre à leur ouvrir la porte. Le père d'un d'entre eux les attendait à l'extérieur avec un véhicule.

Pour financer leur cavale, «les sept du Texas» avaient ensuite braqué des commerces.

La veille de Noël, ils avaient attaqué un magasin d'articles de sport dans la banlieue de Dallas. Dans leur fuite, ils avaient tué un jeune policier appelé en renfort, Aubrey Hawkins, criblé de balles et écrasé par un 4x4.

Les autorités avaient alors lancé une véritable chasse à l'homme, offrant une récompense de 100'000 dollars, portée ensuite à 500'000 dollars, pour toute information à leur sujet.

Après la diffusion d'un épisode de l'émission de téléréalité «America most wanted» - un des programmes les plus populaires de la chaîne Fox consacré à la cavale de dangereux criminels -, plusieurs personnes avaient signalé avoir croisé les fugitifs.

Recours de dernière minute

Six semaines après leur évasion, ils avaient été appréhendés dans le Colorado (ouest). Un des membres du gang s'était suicidé lors de leur arrestation.

La justice du Texas a estimé que les survivants étaient tous responsables du meurtre de l'agent de police et les a tous condamnés à la peine capitale.

Trois ont déjà été exécutés. Outre Joseph Garcia, deux restent dans les couloirs de la mort texans.

Les avocats de Joseph G. plaident qu'il n'est pas l'auteur des coups de feu mortels et qu'il devrait être épargné. Ils ont introduit un recours de dernière minute devant la Cour suprême pour suspendre son exécution. Le temple du droit américain devrait se prononcer dans la journée.

Les Etats-Unis ont procédé à 21 exécutions depuis le début de l'année, dont onze au Texas. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion