Actualisé

FranceUn membre du FN montre ses fesses en séance

Le conseiller régional Bruno Gollnisch a baissé son pantalon lors d'une séance mouvementée du Conseil régional de Rhône-Alpes. Il a voulu dénoncer les aides aux groupes qui parlent de sexe.

par
lgü

Voilà bien longtemps qu'une séance du Conseil régional de Rhône-Alpes n'avait fait autant de bruit! «Je voulais montrer que je désapprouvais les décisions culturelles de la Région, qui subventionne à hauteur de plusieurs dizaines de milliers d'euros des groupes musicaux qui parlent de sexe», a commenté Bruno Gollnisch dans les colonnes du «Parisien» après avoir montré ses fesses lors d'une interruption de séance.

Le «geste rabelaisien» du rival de Marine Le Pen a aussi été exécuté afin de dénoncer les subventions faites par «la gauche socialo-écolo-communiste qui subventionne des sites informatiques classés comme pornographiques ou incitant à 'montrer son cul'».

La séance était déjà clairement agitée quand Gollnish a exhibé son séant. En effet, Liliane Boury, autre élue FN, avait commencé à protester contre un site de téléchargement qui propose des morceaux du groupe «Brice et sa pute» ou encore du combo «Poil». Elle a même égrené les paroles du groupes «De poil, tronche à cul, tronche à cul, cul qui brille, brillamment abandonné [...]». C'est quelques instants plus tard que Bruno Gollnisch a montré ce qu'il a lui-même qualifié de «haut de ses lombaires».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!