Actualisé 26.11.2014 à 17:28

Iran

Un mendiant pas vraiment dans le besoin

Un vagabond arrêté mercredi dans une rue en Iran avait les poches pleines de billets et deux comptes en banque garnis de près de 50'000 dollars, selon un responsable local.

L'homme de 64 ans a été interpellé par une patrouille de la police chargée de poursuivre les mendiants à Bukan, une ville du nord-est de 227'000 habitants, a indiqué un responsable de la municipalité, Rachid Mirhesami, cité par l'agence officielle Irna.

Les policiers ont découvert plus de 110 millions de rials (3240 francs) en liquide dans ses poches et l'enquête a révélé qu'il possédait deux compte en banque, garnis au total de 1,55 milliard de rials (environ 45'714 francs). Aucun détail n'a été donné sur la manière dont le mendiant, un ancien vendeur de rue, avait amassé cette somme.

Argent confisqué

L'argent a été confisqué et sera utilisé pour financer la construction d'un centre social d'urgence à Bukan, a ajouté le responsable. En octobre, les médias avaient évoqué un ordre du président Hassan Rohani de débarrasser les rues des mendiants et d'identifier les éventuels réseaux criminels qui les utilisaient.

Quelque 2000 mendiants ont été arrêtés entre mars et novembre, contre 5000 au cours de la dernière année iranienne (mars 2013-mars 2014), a indiqué Homayoun Hashemi, le chef d'une organisation d'aide sociale cité par l'agence Mehr.

Il n'existe pas de statistiques officielles concernant le nombre de mendiants, mais le nombre de femmes mendiant ou sans abri, a récemment augmenté à Téhéran, selon l'Association des travailleurs sociaux. L'Iran est soumis à des sanctions internationales en raison de son programme nucléaire controversé, qui ont asphyxié son économie et appauvri une partie de la population.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!