Russie: Un meurtre attise la haine anti-tchétchène
Actualisé

RussieUn meurtre attise la haine anti-tchétchène

La police russe a renforcé mardi la sécurité dans la petite ville de Pougatchev (centre), dont des centaines d'habitants ont manifesté en scandant des slogans xénophobes après un meurtre commis samedi par un Tchétchène.

«La situation est sous contrôle», a affirmé la police locale dans un communiqué publié lundi soir, dans lequel elle a pris soin de démentir des informations sur «le prétendu déploiement de blindés et de troupes» dans cette petite ville de 40'000 habitants, de la région de Saratov. La veille, selon les médias, plusieurs centaines d'habitants ont manifesté dans la ville aux cris de «Renvoyez vos Tchétchènes dans les montagnes !», et ont bloqué un moment la circulation sur la route fédérale voisine.

Selon le communiqué de la police, le calme a pu être maintenu grâce à l'intervention des autorités locales, du chef régional de la police russe et d'un représentant de la communauté tchétchène. Des médias locaux ont cependant fait état de rixes survenues lorsque plusieurs centaines d'habitants se sont rendus pour en découdre dans les quartiers habités par des Tchétchènes.

Des centaines d'habitants avaient déjà manifesté dimanche, après la mort la veille d'un Russe de 20 ans, tué de plusieurs coups de couteau par un Tchétchène de 16 ans dans une bagarre à la sortie d'un café. Des heurts et des manifestations à motivation xénophobe surviennent régulièrement ces dernières années en Russie, orientées majoritairement contre les personnes originaires du Caucase du Nord, région majoritairement musulmane du sud de la Russie. (afp)

Ton opinion