Actualisé 12.10.2014 à 06:24

MexiqueUn militant tué en pleine émission de radio

Le chef d'un mouvement de personnes déplacées par la construction d'un barrage dans l'Etat de Sinaloa, au Mexique, a été tué par balle samedi alors qu'il présentait en direct son émission de radio hebdomadaire.

Les deux meurtriers ont tiré trois fois sur le militant. La victime était en train de présenter en direct son émission «Ici, c'est ma terre», diffusée tous les samedis depuis un an, a rapporté le procureur adjoint. Il y critiquait régulièrement l'attitude du gouvernement et détaillait les revendications de son mouvement, qui vise à obtenir des indemnisations pour les personnes déplacées par la construction du barrage Picachos.

«C'était un attentat dirigé contre lui, pas contre la corporation des journalistes. Ils (les assassins) ont poussé la porte (du journal) et se sont dirigés vers la cabine», a relaté le directeur d'«El Sol de Mazatlan», le journal depuis les locaux duquel l'émission était enregistrée.

«Il ne faisait pas de critiques fortes à ce moment-là; il parlait de questions agraires», a-t-il ajouté.

Selon la presse locale, les auditeurs ont pu clairement entendre les tirs reçus par le militant, dont l'un au visage, puis les cris, «Ils l'ont tué! Ils l'ont tué!» des trois autres personnes présentes dans la cabine, qui s'en sont tirées indemnes. Les meurtriers ont ensuite pris la fuite. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!