Suisse: Un milliard encaissé grâce aux organismes sportifs
Actualisé

SuisseUn milliard encaissé grâce aux organismes sportifs

Les fédérations et autres institutions internationales rapportent toujours plus à la Suisse. Le canton de Vaud, et Lausanne, tirent particulièrement leur épingle du jeu.

On estime à 250 millions de francs les ressources générées par les fédérations sportives pour la seule ville de Lausanne.

On estime à 250 millions de francs les ressources générées par les fédérations sportives pour la seule ville de Lausanne.

L'impact économique des institutions sportives internationales présentes en Suisse, dont le CIO et la Fifa, dépasse 1,07 milliard de francs par an et représente plus de 2000 emplois, indique une étude publiée jeudi.

Des retombées considérables qui sont, de plus, en forte progression. Sur cette manne, on notera que 550 millions concernent le canton de Vaud, y compris 250 millions pour la seule ville de Lausanne.

L'étude est signée de l'Académie internationale des sciences et techniques du sport (AISTS) et a porté sur 45 organisations sportives internationales installées en Suisse, dont 36 dans le canton de Vaud. Rappelons que le pays héberge notamment la Fédération internationale de football (Fifa), basée à Zurich, et l'Union européenne de football (UEFA), à Nyon, qui sont les principaux employeurs, avec le CIO, dont le siège est quant à lui situé à Lausanne.

Mais d'autres organismes se sont aussi installés en Suisse: la Fédération internationale de natation (Fina, Lausanne), l'Union cycliste internationale (UCI, Aigle) ou encore la Fédération internationale de ski (FIS, Oberhofen) et le Tribunal arbitral du sport (TAS, Lausanne).

Un impact direct de 430 millions

Au total, le sport international génère en Suisse «un impact direct (salaires et charges) et indirect (biens et services) de 430 millions de francs par an, auxquels s'ajoutent 640 millions de francs d'effet induit par an», précise l'étude, qui a été menée pour le compte de la ville de Lausanne, du canton de Vaud et du CIO.

Par ailleurs, le sport international occupe plus de 2150 personnes en Suisse (chiffre de 2013), dont 1300 vivent dans le canton de Vaud et 650 dans le district de Lausanne, où le nombre d'emplois liés au sport international a augmenté de 32% entre 2008 et 2013.

A l'heure où l'on fête le centenaire du Comité international olympique (CIO) à Lausanne, les résultats de cette étude «illustrent et justifient» l'engagement des autorités pour le sport international en Suisse, explique jeudi le communiqué du canton de Vaud et de la ville de Lausanne.

Une précédent étude, menée en 2008 mais sur des critères «plus restreints», avait conclu à des retombées estimées à 200 millions de francs annuels pour le canton de Vaud.

Les hôtels en profitent

L'étude donne également quelques chiffres. On dénombre par exemple 32'000 nuitées hôtelières liées aux institutions sportives internationales, sur l'ensemble du pays. Et le Musée olympique attire pour sa part 200'000 visiteurs par an à Lausanne.

Autre secteur bénéficiaire des activités des fédérations: la construction. De 2008 à 2013, plus de 200 millions de francs ont été investis dans ce domaine en Suisse, ce qui a généré un impact total estimé à 366 millions.

(ats/afp)

Ton opinion